Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Boss. ] - MONDINGUS DANS TA FAAAAAAAAAAAAAACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mondingus Fletcher

avatar

Masculin
▌Messages : 421
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 38 ans
▌Étude, métier : Adepte du marché noir, proxénète, traficant, dealer. The full combo babe.
▌Baguette : 28 centimètres, frêne, plume de mésange.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Marchand ambulant.

MessageSujet: [ Boss. ] - MONDINGUS DANS TA FAAAAAAAAAAAAAACE   Dim 18 Oct - 21:11

Mondingus Fletcher

My fave ? Well, Irish Whiskey, I suppose...and actually Gin I quite like. I drink Gin or Whiskey. And I like the stuff that you got over there like...
Schnapps and shots and those kinds of things, you know what I mean?


    "La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même."
        nom, prénom — Mondingus Fletcher
        date de naissance — 8 Decembre 1959
        âge — 38 ans
        lieu de naissance — Portsmouth
        nationalité — Anglaise
        sexe — Jamais, le boulot avant tout babe.
        richesse — Fluctuée et à tendance giratoire.
        état civil — Célibataire. Ca arrive souvent quand on picole.
        sang — Né-moldu


      "Les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal."

        emploi —Escroc à temps plein, et membre de l'Ordre le reste du temps.
        participation à la Grande Guerre  — Ce n'était pas faute d'avoir répété qu'il ne voulait pas venir, mais Lupin avait attrapé le bras de Ding avant de transplaner pour Poudlard. Terrorisé, le malfrat a alors seulement lutté pour sa propre vie pendant approximativement une dizaine de minutes avant de réussir à s'enfuir.
        réaction face à la victoire de Lord Voldemort — Ca l'emmerde, ça ne fait pas un plis. Etant né-moldu, il serait un peu stupide de penser le contraire.


      "Le fait que tu sois capable de ressentir une telle douleur constitue ta plus grande force."

      caractère — Mondingus est un opportuniste, pur et dur. D'ailleurs, pire que lui, cela vous paraîtra sûrement impossible à trouver. Les differents acolytes qu'il a rameutés au fil de sa vie pour participer à ses combines peuvent en témoigner ; d'après leurs mots, Ding aurait d'ailleurs comme un "radar" dans la tête, un détecteur presque infaillible qui se mettrait à sonner dés qu'une bonne affaire pointerait son nez à l'horizon. Mondingus n'hésite donc pas à trahir les alliances déjà établies s'il y trouve son compte, exception faite de l'Ordre du Phénix. Mais qui sait, s'il n'était pas Gardien du Secret.. Parallèlement, on ne peut pourtant pas reprocher à Mondingus sa loyauté à Dumbledore ; depuis que celui-ci l'a tiré d'un mauvais pas il y a déjà bien des années, Ding décida de se ranger à ses côtés, forgeant ce qu'aujourd'hui il a coutume d'appeller pompeusement sa "Conscience Politique". L'Ordre trouve son compte auprès de lui de manière plutôt atypique ; en effet, Mondingus connait tout ce que les mondes sorciers et moldus peuvent compter de renégats et de pillards en tout genre. Il tutoie les pires forbands et boit des pintes avec les plus vils et les plus macabres des crapules du pays ; forcément, ces relations peuvent s'avérer utiles, et pas uniquement quand il s'agit de refourguer des objet volés. S'il déteste les affrontements et sacrifierait père et mère pour sauver sa propre vie, Mondingus n'en est donc pas moins un membre utile au sein de l'Ordre, si l'on sait habilement choisir quelle mission il convient de lui donner.
      Il est malin, sans scrupules et possède un don rare pour se lier avec n'importe quel individu pouvant lui servir ou possédant quelque chose qui l'intéresse particulièrement. Il est d'une nature joyeuse, ouvert aux plaisanteries en tout genre et surtout aux plus vaseuses ; il prend d'ailleurs quasimment tout à la dérision, comme si tout n'était qu'un jeu dans lequel il avait parfaitement trouvé sa place, qu'il assume d'ailleurs parfaitement. Sa réputation n'est plus à faire, et il s'attire autant la sympathie que son contraire ; par exemple, Molly Weasley ne cesse de crier sur tous les toits qu'elle l'égorgera dés qu'elle en aura l'occasion.
      Nihiliste, Mondingus ne considère pas la propriété privée comme une fin en soi, et ce qu'il veux lui appartient. Il n'a pas non plus de réserve particulière concernant les substances hallucinogènes et illicites, et son corps tout entier et imprégné de l'odeur du tabac et de l'alcool. Il est rustre, vulgaire et mal élevé, mais peut néanmoins se révéler très attachant si l'odeur ne rebute pas dés la première rencontre ; niveau magie il n'est pas spécialement doué, mais sa baguette lui sert davantage à forcer des serrures qu'à combattre des mages noires, aussi cela ne lui pose-t-il pas tellement de souçis.
      Enfin un détail mais pas des moindres, c'est un fin bricoleur capable de réparer n'importe quoi sans utiliser sa baguette.

      apparence physique — Ce que l'on peut dire, c'est que de toute évidence Mondigus est loin d'avoir l'apparence d'un duc. Presque toujours mal rasé et à l'hygiène négligée, il est plus proche d'inspirer le dégoût qu'autre chose. On le voit pratiquement toujours vêtu d'un vieux manteau en lambeaux qu'il avait dû voler à un clochard quelconque, et été comme hiver ses mains sont prisonnières des même mitaines sales et effilées lui donnant l'apparence d'un de ces petits voleurs à la tire du début du siècle, bien qu'il en ai trois fois l'âge. Ses cheveux roux sont laissés en friche au sommet de son crâne, et il se les rase une fois par an pour les laisser repousser ensuite sans jamais leur imposer de soin particulier. Ses dents déplairaient fortement aux parents d'Hermione Granger tant elles sont cariées et jaunies par le tabac, mais Ding assure que tant qu'elles tiennent en place, il n'y a pas de souçis à se faire.
      Il est plutôt petit, et ne mange pas assez pour dépasser la courbe de poids conseillée par l'ordre des médecins d'Angleterre. Ses yeux bleus-gris sont injectés de sang et soulignés de cernes ineffaçables, lui conférant constamment une expression épuisée même lorsqu'il pète la forme. Son regard lui est plutôt mélancolique, à la manière de celui d'un chien, animal qu'il abhorre étant donné le nombre de personnes qui s'en servent pour protéger leurs demeures d'éventuels cambriolages.


      histoire — Mondingus est né et a grandit à Portsmouth, dans le Sud de l'Angleterre. Son père était ferrailleur et sa mère ne travaillait pas à cause d'une maladie incurable qui lui faisait cracher ses poumons à longueur de journées et qui d'ailleurs eut définitivement raison d'elle le jour où Mondingus eut sept ans. Depuis ce jour, il a d'ailleurs fermement décidé de ne plus jamais fêter son anniversaire.
      Son tempérament roublard se dévellopa très tôt, et il comprit vite au nombre de ses heures de retenue que le directeur de son école primaire n'appréciait que modérement le fait qu'il revende des billes ou des chewin-gum à ses camarades. Bon, juste ça, éventuellement, ça aurait pu ne pas être si grave s'il ne plongeait pas la tête de ceux qui ne pouvaient pas payer dans les toilettes. Les parents de Mondingus ne roulaient pas sur l'or, aussi le garçon n'eut-il d'autres choix que de se chercher un travail lorsqu'il se fit définitivement exclure après que l'une de ses victimes soit tombée dans le coma après être restée trop longtemps sous l'eau. Ses donc magiques apparurent assez tard, en fait c'est à l'aube de sa neuvième année alors qu'il était en très fâcheuse posture qu'il démontra pour la première fois qu'il n'était pas un moldu comme ses parents. Du trafic de billes il était passé au cran du dessus, échangeant à présent des cigarettes et de l'alcool avec les bandes d'adolescents sales et boutonneux qui n'allaient pas en cours et passaient leur temps à traîner sur les docks juque tard dans la nuit ; ce jour-là une de ses magouilles tourna mal, et il se retrouva les pieds collés dans un bloc de béton à prise rapide alor que deux de ces gaillards s'apprêtaient à le lancer dans le port avec grands renforts de rires gras. Mondingus voyait déjà les titres des journaux du lendemain : "Un pauvre enfant innocent noyé par une bande de salauds." Ses parents pleureraient quelques jours sa disparition et tout redeviendrait comme avant, mais sans lui, et tout le monde l'oublierai. Ah, ça ! Il n'en était pas question ! Déjà trop ambitieux pour son âge, Mondingus se débatit avec ferveur uniquement pour cette raison, et bien lui en pris car au lieu de couler à pic, le bloc de béton resta tout bêtement à flotter à la surface de l'eau comme un gros bouchon de liège. Les lascars qui l'avaient jeté en furent tellement surpris qu'il le sortirent de là et depuis, lui obéïrent au doigt et à l'oeil.

      Le souhait de Ding était alors de mettre d'abord main basse sur son propre quartier, puis sur le reste de la ville, à la manière des gangsters et de la mafia. Le secret du succès serait sans nul doute la progression. Hélas, alors que sa côte était en hausse et que son butin s'amassait, Mondingus eut onze ans et il reçut une lettre portée par un hibou et frappée d'un sceau qu'il n'avait jamais vu auparavent. Celle-ci lui offrait une place pour Poudlard, l'école de Sorcellerie d'Angleterre.
      Il faut bien savoir une chose ; c'est que si Mondingus s'y rendit en abandonnant tout son royaume derrière lui, c'était uniquement parce qu'il souhaitait conquérir le pays tout entier. Ce ne fut pas une suprise que le Choixpeau décide de l'envoyer dans la célèbre maison de Salazar Serpentard, même si le concerné, lui, n'y prêtait alors aucun intérêt. La magie semblait offrir des milliards de possibilités fantastiques pour ouvrir les frontières du banditisme, et il n'était pas prêt à les laisser filer. Il obtint ses BUSEs mais échoua aux ASPICs, et quitta Poudlard avec une collection de sorts qui, d'après lui, lui promettaient un avenir radieux dans le monde du banditisme. Cela marcha pendant quelques temps, néanmoins l'arrivée de Voldemort au pouvoir marqua une période sombre pour tout le monde, y compris pour lui ; les gens se méfiaient, renforçaient leurs défenses, et il était de plus en plus difficile de trafiquer tranquillement. Sans compter ce qui arriva dans la taverne de la Tête de Sanglier et qui faillit bien mettre un terme définitif à la fois à ses activités et à sa vie. Mondingus buvait une bière avec un sorcier Russe et borgne qui semblait intéressé par les têtes réduites qu'il avait en réserve, et ils étaient en train de discuter du prix quand deux mangemorts vêtus de noir et portant des masques entrèrent, fonçant directement sur lui. Ils zigouillèrent cash le sorcier borgne avant de prévenir Mondingus qu'il savait à présent à quoi s'attendre s'il refusait de coopérer. Avec un petit rire angoissé il leur répondit que tout était "Impec" et qu'ils n'avaient qu'à parler. Ce qu'ils firent, lui ordonnant plus que lui demandant de soutenir financièrement le clan des Ténèbres en lui reversant la majorité de ses rentes ; pour eux, s'il ne travaillait pas pour leur compte, alors c'est qu'il travaillait pour l'adversaire. Mondingus étant le plus neutre et le plus égocentrique des hommes il trouva leur raisonnement un poil ridicule. Etant un peu éméché, il trouva malheureusement ça juste de le leur dire. Il serait très certainement mort si jamais Dumbledore n'était pas passé par là au même instant, d'ailleurs. "Bonsoir, Ding." Le salua-t-il alors que les deux mangemorts s'écroulaient sur le sol. "Comment vont les affaires ?"

      Mondingus étant ce qu'il est, il reconnu en Dumbledore un véritable homme d'honneur à qui il offrit sa loyauté, et c'est ainsi qu'il rejoignit le rangs de l'Ordre, un peu au hasard. Il ne sut jamais si c'était dans ce but précis que Dumbledore était venu dans la taverne ce soir là, mais on est tous en droit de s'en douter.

      Il répondit présent lorsqu'on lui confia de missions, bien souvent bénignes car beaucoups de membres de l'Ordre n'avaient pas confiance en lui. Il s'en contenta sans broncher. Alternativement, il se retrouva affreusement riche et horriblement pauvre au gré de ses affaires, jonglant toujours entre le monde des moldus et celui des sorciers ; il parvint toujour à échapper aux autorités du premier monde, mais celles du second lui posèrent un peu plus de souçis, notamment les régents du Ministère. En effet Mondingus profitait allègrement des modifications magiques que les sorciers apportaient aux objets de la vie courante, et Arthur Weasley fut d'ailleurs mendaté à plusieurs reprises pour mettre fin à ses activités. Un jour Arthur faillit perdre une oreille à cause d'un sort que Mondingus lança en guise de légitime défense, ce qui lui valut pour toujours une antipatie profonde de la part de Mrs Weasley.

      Dans les années qui suivirent le pouvoir de Voldemort reprit à nouveau de l'ampleur, et l'Ordre se reforma. Mondingus fut chargé de surveiller Harry Potter le Survivant, une mission prestigieuse s'il en et, mais il n'en fit qu'à sa tête et s'échappa pour une transaction, une hsitoire de chaudrons volés. Molly Weasley estima qu'il était irreponsable et dangereux et promis de l'emasculer en plus de l'égorger la prochaine fois qu'elle lui tomberait dessus. La même année, il fut chargé de surveiller les membres de l'AD lorsque ceux-ci se réunirent à la taverne de la tête de Sanglier, bien que Ding n'ait plus le droit d'y mettre les pieds depuis la fameuse affaire des mangemorts ; le proprétaire avait manifestement cru qu'il devait porter malheur.

      En 1996, après la mort du célèbre Sirius Black, Mondingus monta une équipe pour aller piller l'ancienne demeure qui servait pourtant de quartier général à l'Ordre du Phenix. Il revendit le médaillon de Regulus Black à Dolores Ombrage. Il fut finalement incarcéré à Azkaban durant l'été 1996, parallèlement à la mort de Dumbledore qui d'ailleurs l'attrista beaucoup. Après tout, il avait été le seul homme qu'il ait jamais respecté et craint à la fois. Ding ne resta cependant pas longtemps sous les verrous et fut libéré à peine un mois plus tard, quand Voldemort vaint chercher ses mangemorts qui étaient encore enfermés là ; non, ce n'est pas le Seigneur des Ténèbres qui le libéra par bonté d'âme, mais lui tout seul qui profita de l'agitation pour rejoindre le monde extérieur, avec un soulagement certain. Certaines personnes supportaient moins cette satanée prison que d'autres, et Ding était de ceux qu'elle ravageait très rapidement. Nul doute qu'il aurait certainement perdu la raison s'il s'y était attardé plus longtemps.

      Les mois suivants de son existence furent chaotiques ; reprenant rapidement ses activités laissées en plan, il rejoignit Jane Forsythe avec qui il gérait le seul réseau de prostitution de vélanes d'Angleterre (il y en avait d'autres, mais la marchandise qu'ils proposaient n'avaient rien d'authentique comparé à la leur, il peut vous l'assurer) ; les affaires reprirent, l'atmosphère d'insécurité croissante et la prise de contrôle progressive de Voldemort angoissèrent le rouquin qui multiplia plusieurs erreurs de parcours dignes d'un débutant ; comme celle, par exemple, de se rapprocher d'Amycus Carrow. Oh, rien ne prouve que c'était une erreur, mais maintenant que les lois déclarant les né-moldus comme des moins que rien avaient été promulguées, la vie de Mondingus s'en retrouvait passablement compliquée, et il en tenait Amycus comme en partie responsable. Il était mangemort après tout ! Il lui avait même montré sa marque, le soir où ils s'étaient retrouvés par hasard dans un pub. Ding avait trouvé étrange qu'il ne le zigouille pas tout de suite, pire qu'il le tolère et accepte de lui tenir le crachoir à chaque fois qu'il s'amena chez lui complètement bourré après cette soirée. Personne ne devait être au courant de ça et Ding gardait férocement ce secret, comme si cela pouvait importer aux autres. Cette amitié était à ses yeux beaucoup plus dangereuse que celles qu'il entretenait, de loin, avec les assassins et autres pillards de la capitale, mais aussi beaucoup plus passionante.

      Après avoir disparu de la circulation pendant plusieurs semaines pour retirer son fric de ses divers comptes de Gringott et le mettre à l'abris, Ding est de retour, n'ayant cependant aucune nouvelle des membres de l'Ordre survivant. Que la résistance s'éteigne... Ouais, au fond, ça l'emmerderait sûrement.


    "J’ai la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge."
    My motherfuckin heart does TIK TOK ON THE CLOCK MOTHERFUCKIN CLICK CLOCK DING DONG

    célébrité de l'avatar — Ewan McGregor (with his laser dick), the long waaaaaay rouuuuuuuund !


Dernière édition par Mondingus Fletcher le Mer 28 Oct - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Boss. ] - MONDINGUS DANS TA FAAAAAAAAAAAAAACE   Dim 18 Oct - 21:13

La précision sur l'acteur n'était pas indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Voldemort
The Master of The World, bwhahaha !
The Master of The World, bwhahaha !
avatar

Masculin
▌Messages : 501
▌Date de naissance : 07/07/1995
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : Quelques printemps
▌Étude, métier : Mage noir tout puissant
▌Baguette : Bois d'If, plume de phénix

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Le Lord, digne héritier de Salazar Serpentard, chasseur des voleurs de magie, puissant mage noir

MessageSujet: Re: [ Boss. ] - MONDINGUS DANS TA FAAAAAAAAAAAAAACE   Dim 18 Oct - 21:16

Validé cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondingus Fletcher

avatar

Masculin
▌Messages : 421
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 38 ans
▌Étude, métier : Adepte du marché noir, proxénète, traficant, dealer. The full combo babe.
▌Baguette : 28 centimètres, frêne, plume de mésange.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Marchand ambulant.

MessageSujet: Re: [ Boss. ] - MONDINGUS DANS TA FAAAAAAAAAAAAAACE   Dim 18 Oct - 21:21

Mais si, mais si.. J'suis sûr que t'es jaloux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Boss. ] - MONDINGUS DANS TA FAAAAAAAAAAAAAACE   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Boss. ] - MONDINGUS DANS TA FAAAAAAAAAAAAAACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raspo, The Boss !!!
» vds des tes de fourche usine masse(marque boss)
» poste double din BOSS
» Bonnes adresses dans le Haut Doubs
» Perte de sensibilité dans les doigts de pied

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem ::  I'm a wizard, not a baboon brandishing a stick !  :: » La Pensine. :: • Optime !-
Sauter vers: