Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
April N. Miller

avatar

Féminin
▌Messages : 358
▌Date de naissance : 17/11/1992
▌Date d'inscription : 22/10/2009
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Chômeuse (Auror)
▌Baguette : 29,17 cm, Bois d’Orme & Crins de Licorne.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Je suis une terroriste... Ouai mon gars !

MessageSujet: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Mar 8 Juin - 19:22

    Une histoire de cheveux.

    19h00. Fin de journée plus que banale pour la moitié de la population magique. C’est la routine d’une triste soirée pluvieuse et monotone. Les rues étaient pratiquement toute déserte, juste quelque personne à l’allure sombre trainait sur le trottoir où ruisselait la pluie, déambulant comme des âme égaré dans le no-man’s-land de la ruelle.
    Un chat miaula dans une sombre rue et un “PLOP “ retentit dans la pénombre. Il eu quelque secondes de silence, et une silhouette encapuchonné apparu au coin de la venelle. Elle s’immobilisa de nouveaux, scruta les alentours et se dirigea, pressé, vers une porte de bois brute qu’aucun moldu, jusqu'à présent n’avaient remarqué. La pluie était tellement tombée que les égouts débordaient, inondant les caniveaux d’une eau grisâtre. Il eu un bruit d’éclaboussure et la porte s’ouvrit sur un intérieur poussiéreux et étrangement vide, d’où émanait une douce chaleur.
    Les quelques personnes présentes dans le lieu relevèrent brièvement la tête vers l’inconnu qui ne leur prêta aucune attention et se dirigea vers le Barman qui venait d’ouvrir des yeux ronds, comme si c’était la mort qui avait frape à sa porte. L’inconnu fit tombé son capuchon, et Tom parut soulagé.

    « Bien le bonsoir, Tom. » dit une voix féminine et étrangement familière, familière pour avoir transformée une table en chien lors de sa dernière visite.

    « Tu viens encore me changer quelque chose en animal ? » Demanda suspicieusement l’homme en rangeant des bouteilles vides.

    « Non, pas ce soir, mais si tu insiste vraiment… » Répondît la jeune femme en se découvrant de son manteau.

    « Je pense que tu as fait suffisamment de dégâts la dernière fois. Je te sers quelque chose ? »

    « Rien, merci ». Puis elle se dirigea vers le fond de la salle et balançât son vêtement de pluie sur une chaise vide.

    April se laissa lourdement tombé sur un siège, posa ses pieds sur un autre et rejeta ses cheveux en arrière avec lassitude avant de passer ses doigt pour défaire les nœuds qui avaient eu la mauvaise idée de se formée pendant la journée. C‘était vraiment un temps pourri, même pour les chiens ! Après quelques minutes de démêlage qui passa par un vigoureux coup de peigne, et une succession de grimaces, la sorcière sortie de son sac un carnet de feuille blanche et un morceau de fusain emballé dans un petit morceau de papier kraft. Elle se mis à griffonner tranquillement tout en surveillant d’un œil méfiant les “deux“ entré du Chaudron baveurs. Encore une soirée à attendre on ne sais quoi… le déluge peut être. Ce qui était sur c’est que ça n’allait pas être bien joyeux. Quoique… sait on jamais ce qui peut arriver.


Dernière édition par April N. Miller le Mer 9 Juin - 20:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malfoy

avatar

Masculin
▌Messages : 164
▌Date de naissance : 18/05/1995
▌Date d'inscription : 01/03/2010
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 44 ans
▌Étude, métier : Mangemort dévoué
▌Baguette : 27 cm - Bois de cèdre - Poil de crinière de centaure

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Mer 9 Juin - 20:01

  • Le chemin de Traverse . Il y avait habituellement dans cette rue une foule semblable à un essaim, allant là où on lui disait d'aller et étant aussi utile que du parfum pour Troll . Cependant, depuis que le Lord avait repris les choses en main, cette rue était pratiquement déserte, ces insectes ayant sûrement pris conscience de la stupidité de leur existence, ayant sans doute compris qu'ils n'étaient d'aucune utilité à personne et que, aux vues du vide morbide que représentait leur vie, il fallait qu'ils restent cloîtré chez eux, attendant que quelqu'un de plus important et de plus puissant vienne les en déloger . Oui, Lucius Malfoy prenait maintenant un plaisir malsain à venir dans cette rue pour en admirer les décombres et les âmes perdues errant sans but . Après tout, il avait contribué à cette splendeur, cette décadence pleine de noblesse ayant chassée ces rebus de son chemin . Certes, cette rue en elle-même présentait un maigre intérêt pour lui, mais elle était habituellement si grouillante de vie, d'espoir, de promesses d'avenir et d'attendrissement que la voir si vide le comblait .

    Après quelques foulées sous la pluie, il reconnut l'entrée permettant d'accéder au Chaudron Baveur, ce bar miteux par lequel les sang-de-bourbe rendrait dans le monde magique pour une des premières fois . Cet endroit devait être l'endroit le plus repoussant du chemin de Traverse et c'est avec joie que Lucius s'y est avancé, espérant le trouver complètement à l'abandon . Depuis que les Mangemorts régnaient, tout le monde prenait peur en voyant arriver des gens encapuchonnés, c'est donc avec un sourire à la limite du sadisme qu'il rabattu sa capuche et poussa la porte du bar . L'ouverture de la porte laissa passer la froideur dans ce lieu chaud et, comme pour laisser durer l'effet, Lucius la laissa ouverte pendant qu'il regardait les clients se tourner vers son visage avec une expression mêlant l'angoisse et le désir de savoir . Évidemment les clients ne savaient pas encore à qui ils avaient à faire , mais la peur se lisait sur tous ces visages attendant leur sort . Il n'avait pas fait le tour de la salle du regard qu'il se demandait déjà si il allait torturer de pauvres sorciers abattus quand soudain il aperçut au fond de la pièce un visage qu'il ne connaissait que trop bien . Il s'avança vers elle d'un pas distingué, faisant fis des regards rivaient sur lui et s'assit à côté de la sorcière, finalement, il se pourrait qu'il tire autre chose de cette soirée que des cris et des effusions de sang .
    Arrivé à sa table, il prit une chaise, s'assit et dit avec une douceur aussi coupante qu'une griffe d'Hyppogriffe :

    << Mademoiselle Miller, cela fait très longtemps dites-moi . J'ai appris que vous étiez en fuite n'est-ce pas ? C'est dangereux pour vous de vous promener en ces lieux, une mauvaise personne ayant de mauvaises intentions pourrait facilement vous envoyer à Azkaban vous savez ! >>

    Sur ces paroles, il souleva un peu sa capuche de façon à ce que l'intéressée puisse le reconnaître et sourit comme si il venait enfin de rentabiliser sa soirée .


Dernière édition par Lucius Malfoy le Jeu 10 Juin - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April N. Miller

avatar

Féminin
▌Messages : 358
▌Date de naissance : 17/11/1992
▌Date d'inscription : 22/10/2009
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Chômeuse (Auror)
▌Baguette : 29,17 cm, Bois d’Orme & Crins de Licorne.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Je suis une terroriste... Ouai mon gars !

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Jeu 10 Juin - 8:07

    [Faudrait peut être que tu évite de prendre cette couleur de texte… on ne voit rien]

    La porte s’ouvrit de nouveaux, et un vent glacé pénétra dans le pub, comme si une dizaine de détraqueurs venaient de faire irruption, faisant disparaître la quiétude des lieux. April releva les yeux vers le nouvel arrivant qui se tenait toujours dans l’entré et le considéra avec méfiance, plongeant sa main dans l’une de ces poches pour le cas où elle devrait sortir sa baguette. Ce n’était pas courant de voir débarquer des gens à cette heure si – malgré le fait qu’il ne soit pas bien tard – surtout par les temps présents. Tout le monde le savaient : les rues n’étaient pas très sûr. Aussi les personnes encapuchonnées de la sorte effrayaient naturellement les gens, car de manière générale ces genres de personnes ne venaient que très rarement pour boire un pot, ou si c’était le cas il s’agissait régulièrement d’une bandes de mangemort qui profitaient de l’occasion pour lancer quelque Doloris aux pauvres bougres qui avaient eu le malheur de se trouver dans la même pièce qu’eux.

    L’angoisse était palpable et les clients semblaient retenir leur souffle comme si ils craignaient que l’étranger ne leurs jettent un sort parce qu’ils avaient respiré. Le froid continuait de rentré généreusement dans la salle et le type ne semblait guère sans soucier, il continua de balayer la salle de son œil invisible, et lorsqu’il tomba sur la table où se trouvait April, il consentit enfin à refermer la porte et s’avançât avec distinction. Les clients semblèrent soulagés que le mystérieux client les laisses en paix, mais les avis n’étaient pas vraiment partagés. La jeune femme resta sur ces gardes, prêtes à réagir si nécessaire. S’agissait il peut être de l’un de ces Deatheater dont elle voulait absolument faire la peaux, quoiqu’elle ne préférait pas vraiment tombé sur Amycus Carrow, ni sur Mulciber… ce fou. L’inconnu pris alors une chaise et s’assit le plus naturellement du monde. Aucun doute, il s’agissait surement de Mulciber.

    « Mademoiselle Miller, cela fait très longtemps dites-moi. J'ai appris que vous étiez en fuite n'est-ce pas ? C'est dangereux pour vous de vous promener en ces lieux, une mauvaise personne ayant de mauvaises intentions pourrait facilement vous envoyer à Azkaban vous savez ! »

    La concerné fronça ostensiblement les sourcils, en entendant une voix qui était bien différente de celle qu’elle s’était préparé à entendre. L’homme souleva quelque peu sa capuche tout en affichant un sourire de vainqueur.
    April laissa s’échapper un petit soupire moqueur, et un sourire faussement polie se dessina sur son visage.

    « Monsieur Malfoy… Si je m’attendais a cela. » Elle sortit doucement sa main de sa poche et posa les coude sur la table en se penchant en avant. « Vous voilà, ma fois, fort bien renseigné, mais voyez vous les seuls personne véritablement capable de me porter préjudice et de m’envoyer croupir à Azakaban ne sont malheureusement pas là. » Dit elle d’un ton narquois. « Mais dites moi, comment se fait il qu’un homme de votre classe se retrouve assis dans un endroits aussi miteux ?»

    Tom lui lança un regard froid, mais l’aurore ni prêta aucune attention, et passa un doigt sur l’un des traits qu’elle avait dessiné sur son calepins estompant ainsi sa couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malfoy

avatar

Masculin
▌Messages : 164
▌Date de naissance : 18/05/1995
▌Date d'inscription : 01/03/2010
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 44 ans
▌Étude, métier : Mangemort dévoué
▌Baguette : 27 cm - Bois de cèdre - Poil de crinière de centaure

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Jeu 10 Juin - 19:55

  • Lorsque l'auror vu le visage du Mangemort, elle parut amusée et osa même balancer avec une décontraction indécente :

    « Monsieur Malfoy… Si je m’attendais a cela. Vous voilà, ma fois, fort bien renseigné, mais voyez vous les seuls personne véritablement capable de me porter préjudice et de m’envoyer croupir à Azakaban ne sont malheureusement pas là. Mais dites moi, comment se fait il qu’un homme de votre classe se retrouve assis dans un endroits aussi miteux ? »

    L'insolente ! Pour qui se prenait-elle cette petite ? Elle savait tout de même à qui elle avait à faire ! Lucius hésita, les clients du bar ne présentaient pas un réel danger et il aurait été normal de corriger cette impertinente voulant faire preuve de zèle mais après tout, elle faisait partie de la " résistance " et une jeune fille comme ça pouvait vite craquer et délivrer toutes sortes d'informations utiles ... Oui il fallait faire comme toujours avec elle : preuve d'une fausseté écœurante qu'elle saurait démasquer et qui la mettrait en confiance . Lucius sourit à son tour et, tout en prenant un air décontracté et secret comme si il allait faire une confidence à une vieille amie, lui murmura :

    « Faites attention aux excès de confiance, ils ont fait tomber de nombreux grands sorciers et il se pourrait que dans cette pièce se cache quelqu'un qui se délecterait de votre agonie .... qui sait ?! »

    Elle n'était pas aussi bête que ça, il ne fallait pas manquer de ressort pour échapper aux Détraqueurs et, pour l'avoir vu à l'œuvre, elle était plutôt courageuse, il ne fallait pas la sous-estimer mais comparer au Mangemort qu'était Lucius, elle n'était qu'une sorte de livre ne demandant qu'à s'ouvrir pour délivrer les informations qu'il fallait .

    « Pour ce qui est de répondre à votre question, sachez qu'en dépit de l'hygiène et de la qualité de service, ces lieux renferment parfois des choses vraiment intéressantes voire des personnes qui peuvent se montrer très ... compréhensives dirais-je . Et vous, qu'est-ce que quelqu'un en cavale vient faire dans cet endroit habituellement grouillant de monde ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April N. Miller

avatar

Féminin
▌Messages : 358
▌Date de naissance : 17/11/1992
▌Date d'inscription : 22/10/2009
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Chômeuse (Auror)
▌Baguette : 29,17 cm, Bois d’Orme & Crins de Licorne.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Je suis une terroriste... Ouai mon gars !

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Ven 11 Juin - 18:19

    Une telle désinvolture ne semblait pas vraiment plaire au Sieur Malfoy, dont la mâchoire se contracta en un sourire faussement aimable qui lui était coutume d’afficher quand quelque chose avait tendance à lui déplaire. C’était typiquement le genre même de personne qu’elle ne pouvait supporter. Ces bourgeois qui affichent un sourire factice et qui vous dévisage comme si vous n’étiez qu’un insecte insignifiant posé sur leur veste de fourrure qu’un geste dédaigneux de la main pourrait faire partir. Oh, bien entendu elle en avait croisé énormément de sorciers issus de famille de sang pur fabuleusement riche et tout aussi cul-serré, mais à sa connaissance, les Malfoy étaient les pires. Alors si on devait comparer ses grands-parents avec eux, c’était le jour et la nuit.
    L’homme encapuchonné, toujours ce sourire écœurant sur les lèvres, pris un air décontracté et lui murmura une mise en garde qui ressemblait vaguement à une menace.

    La sorcière se contenta de sourire une nouvelle fois, empoignant à deux mains le morceau de fusain, ses yeux fixant avec provocation le visage de son vis-à-vis. Qu’espérait il obtenir en lui disant cela ? Lui faire peur ? Pensez t’il vraiment à avoir une quelconque information en jouant les durs ? La seule personne qui était vraiment capable de lui foutre les pétoches en vue de son sadisme, et on en passe, n’était qu’autre que Svelius Mulciber qui lui était d’une toute autre nature que M. Malfoy. Même si ils étaient tout deux mangemort l’écart qu’il pouvait y avoir entre ces deux personnes était impressionnant par le fait que l’un n’était resté qu’un an en prison et que l’autre y a vu passer une petite quinzaine d’année. Néanmoins la seule chose qu’ils pouvaient se félicité d’avoir en commun, à pars le fait qu’ils soient tout deux membres des forces du mal, était le mépris et la haine que cultivé la sorcière à leur égard.
    Alors si il croyait vraiment pouvoir l’effrayer c’était d’hors et déjà raté, mais cela n’empêcherais pas April de rentrer dans son petit « Jeux ». Après tout elle n’avait strictement rien à perdre, peut être même à en gagner.

    « Pour ce qui est de répondre à votre question, sachez qu'en dépit de l'hygiène et de la qualité de service, ces lieux renferment parfois des choses vraiment intéressantes voire des personnes qui peuvent se montrer très ... compréhensives dirais-je. Et vous, qu'est-ce que quelqu'un en cavale vient faire dans cet endroit habituellement grouillant de monde ? »

    La jeune femme baissa les yeux en soupirant, l’air amusé. Il la prenait pour une bille ou quoi ? Enfin après tout il ne fallait pas attendre plus de la pars de quelqu’un comme lui, quelqu’un qui avait le chics pour poser les bonnes questions. Normale, si l’on puis dire.

    « Comme vous venez de le dire, “ces lieux renferment quelque fois des choses intéressante et des personnes qui peuvent se montrer… compréhensive ? “ » l’Auror releva la tête un petit sourire en coin clairement affiché. « Non, très sérieusement. Pourquoi suis-je ici… pour le simple fait que, depuis quelque temps, cet endroit est le plus calme et vide de tout le chemin de travers… du moins je pense. »

    Elle fit une courte pose jeta un rapide coup d’œil aux gus qui semblait les fixer avec curiosité.

    « Je trouve, néanmoins que votre visite est assez impromptu, ou serais-ce le seigneur des ténèbres qui vous à ordonné d’exécuter l’un de ces superbes orgie sanglant. J’ose espérer qu’il ne s’agit pas de moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malfoy

avatar

Masculin
▌Messages : 164
▌Date de naissance : 18/05/1995
▌Date d'inscription : 01/03/2010
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 44 ans
▌Étude, métier : Mangemort dévoué
▌Baguette : 27 cm - Bois de cèdre - Poil de crinière de centaure

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Sam 12 Juin - 17:51

    Cela semblait marcher pour l'instant . L'auror était de plus en plus à l'aise, elle devait vraiment prendre Lucius pour un incapable ce qui ne manqua pas d'amuser ce dernier . Après toutes les humiliations qu'il avait dû enduré ces derniers-temps, il était content de voir que cette défaite lui permettait de manipuler de faibles esprits en confiance . Après avoir tenu que le Chaudron Baveur était un lieu de sécurité pour sa clientèle fantôme, l'impertinente lança sur un ton mêlant moquerie et défi :

    « Je trouve, néanmoins que votre visite est assez impromptu, ou serais-ce le seigneur des ténèbres qui vous à ordonné d’exécuter l’un de ces superbes orgie sanglant. J’ose espérer qu’il ne s’agit pas de moi. »

    Si elle tenait tant que ça à se faire torturer, il devait y avoir moyen d'arranger ça ! Un ordre direct du Seigneur des ténèrbres ? Aurait-elle eu de l'importance, Lucius l'aurait probablement déjà attaqué dans le but de la capturer mais une simple auror, même membre de l'Ordre, ne valait pas plus que les renseignements qu'elle pouvait fournir . Oui, il fallait continuer de la laisser mordre, la persuader que le Mangemort en face d'elle était un débile profond et qu'elle allait pouvoir en tirer ce qu'elle voulait , ainsi elle pourrait se faire avoir . A défaut d'être agréable, April était au moins distrayante, une simple soirée de tortures physiques se transformait en un jeu de Qui est le plus stupide ?

    Lucius évita tout regard avec les autres clients mais il pouvait sentir leur attention tournée vers lui, ainsi n'éleva t-il pas le ton lorsque qu'il répondit :


    « Si le Seigneur des ténèbres voulait à ce point une boucherie, ne croyez-vous pas qu'il aurait envoyé un de ses serviteurs les plus à même à répondre à cette demande ? Et puis si il était question de vous assassiner pourquoi serions-nous entrain de parler ? Non je vous assure, je suis là de mon plein gré pour les raisons que j'ai déjà évoqué , quant à vous je me demande : même si cet endroit n'a plus la popularité qu'il connaissait , pourquoi prenez-vous un tel risque en y venant ? Vous devez bien être motivée par quelques desseins pour faire ainsi apparition dans un lieu si public ?! »

    Lucius pensait que plus son intention serait claire, plus l'auror ne se méfierait pas et se sentirait en confiance, cette technique avait marché jusque là, il espérait donc qu'elle continuerait . Après tout plus cette conversation durait et plus il avait l'impression d'être pris pour un imbécile sachant à peine lancer un sort .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April N. Miller

avatar

Féminin
▌Messages : 358
▌Date de naissance : 17/11/1992
▌Date d'inscription : 22/10/2009
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Chômeuse (Auror)
▌Baguette : 29,17 cm, Bois d’Orme & Crins de Licorne.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Je suis une terroriste... Ouai mon gars !

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Mar 15 Juin - 14:51

    Il est vrai que si Lord Voldemort avait décidé de faire couler du sang, il n’aurait certainement pas demandé à Lucius Malfoy de s’en charger… comment dire, d’un autre point de vue il n’avait pas vraiment le profile ni la carrure pour faire ce genre de mission. Fenri, lui, aurait fait parfaitement l’affaire, surtout si il s’agissait des sales besognes, mais Malfoy était, lui, plus tailler pour le travail délicat comme soutirer des informations - quoique avec April il pouvait toujours courir. Il pensait peut être quand agissant ainsi il allait obtenir quelque chose, Monsieur n’allait pas être dessus du voyage, surtout quand on a tendance à la prendre pour une gourde. Et puis, elle n’avait rien de prévu se soir, autant jouer un peu avant de rentrer.

    « Motivé par quelque desseins. » répétât l’auror visiblement amusé. « Mes desseins, comme vous dites était de venir chercher un peu de tranquillité… car l’on m’a commandé quelque plan, voyez-vous. » dit-elle en prenant un air blasé. « Vous savez, c’est pas facile, on m’ordonne beaucoup de chose et en retour, rien, pas un remerciement, surtout que ce qu’ils m’ont dit de faire, c’est d’une importance crucial pour la suite... »

    Elle laissa planer le suspense quand à ce qu’on lui avait soi-disant demandé de faire. Ce n’était pas vraiment difficile d’inventer un bobard, surtout quand on sais que sa mère avait le pouvoir de savoir toujours quand elle mentait ou pas, et qu’a force de tomber le bec dans l’eau et de corriger les détails qui ne semblait pas convainquant, il était devenu assez difficile de savoir si elle disait vrai ou pas. Mais de manière générale April ne mentait que lorsqu’il était nécessaire de le faire ; dans une situation délicate par exemple.

    « Vous, pouvez pas savoir à quel point j’en ai marre, c’est dur, surtout que je devais attendre l’un d’entre eux pour qu’il me dise ce qu’il en pensait. » Elle se laissa aller à un soupire contrarié, qui ne tarda pas à se changer en un petit rire nerveusement agacé. « malheureusement, l'heure du rendez-vous est passé depuis maintenant pas mal de temps et je n'ai vu personne.»


    [pardon, c’est cours.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malfoy

avatar

Masculin
▌Messages : 164
▌Date de naissance : 18/05/1995
▌Date d'inscription : 01/03/2010
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 44 ans
▌Étude, métier : Mangemort dévoué
▌Baguette : 27 cm - Bois de cèdre - Poil de crinière de centaure

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Mer 16 Juin - 16:55

    Lucius s'était-il trompé ? Était-elle vraiment si stupide ? Comme si, en bon membre de l'Ordre du Phénix, elle allait révéler comme ça, d'un coup, le sujet de sa venue et la mission qu'on lui avait confié ! Non ça en devenait affligeant, à tel point que Lucius avait bien envie de lui lancer un bon Doloris et de partir sans demander un reste ! Cette rencontre s'avèrerait-elle décevante ? Il en attendait plus de la part de cette auror aussi jeune fût-elle ! Après tout, le sir Malfoy voulait repartir avec ce qu'il désirait, pas avec une information totalement erronée et April le prenant ouvertement pour le plus bête des Trolls ! Il fallait cependant continuer le jeu, faire semblant de croire à cette sottise pour ne pas risquer de trop gros faux pas . Il avait l'habitude de s'écœurer lui-même en se faisant passer pour un imbécile ou en étant un parfait courtisant de personnes qu'il ne pouvait supporter, c'était la même situation maîtrisée .

    « malheureusement, l'heure du rendez-vous est passé depuis maintenant pas mal de temps et je n'ai vu personne.»

    Encore une fausse information, cela en devenait lassant . Si un rendez-vous l'attendait pourquoi avoir soutenu être là pour rechercher quelque tranquillité si ce n'était pour le cacher ? Mais dans ce cas-là pourquoi lâcher l'information si vite ? Non vraiment ça en était insultant . Mais pour la crédibilité de la chose, il répondit d'une voix faussement intéressée :

    « Un de vos amis aurait osé vous laisser en plan dans un endroit si mal fréquenté ? En plus après vous avoir un travail de la plus haute importance ? Voyons il a dû être retenu par quelques troubles-fêtes et ne devrait plus tarder ! Désirez-vous que je vous laisse pour son arrivée ? »

    Coup de poker . Soit elle abandonnait son idée de rendez-vous bidon soit Lucius repartait sans rien . Il avait plus à perdre qu'à gagner mais il s'ennuyait ferme alors autant épicé un peu la conversation .
    D'un autre côté, à en juger par les dessins sur son calepin elle n'avait rien à faire avant l'arrivée du Mangemort et elle croyait le berner, elle n'avait donc aucune raison de couper court à une conversation qu'elle pensait pouvoir être enrichissante niveau informations pour un coup de vent . C'était donc sans grande anxiété que Lucius avait posé sa question .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April N. Miller

avatar

Féminin
▌Messages : 358
▌Date de naissance : 17/11/1992
▌Date d'inscription : 22/10/2009
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Chômeuse (Auror)
▌Baguette : 29,17 cm, Bois d’Orme & Crins de Licorne.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Je suis une terroriste... Ouai mon gars !

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Lun 21 Juin - 19:35

    April se gifla mentalement, qu’elle idiote vraiment ! En plus de raconter du pur n’importe quoi, voilà que le Deatheater, son seul divertissement, proposait de partir pour la laisser avec la soit disant personne qui n’existait nul par ailleurs que dans son imagination. Elle avait vraiment mal joué son coup, surtout que ce qu’elle venait de lui dire ne semblait pas vraiment le convaincre, simple intuition féminine. Il fallait absolument qu’elle trouve quelque chose sur quoi rebondir sinon elle n’avait plus qu’à ranger ses affaires et partir – en s’exposant d’ailleurs au sortilège de messire Malfoy. Cela serais idiot de passer l’arme à gauche sans avoir vraiment botter le derrière à quelqu’un de ces mangemorts, elle s’en voudrait même par delà la mort.

    « Oh…non ne prenez pas cette peine. » se hâta t’elle de répondre tout de dissimulant sa gêne. « Vous savez lorsque l’heure est dépassé, vous pouvez être sur qu’il ne se présentera pas. Si vous voulez mon avis, ça doit être encore ma grand-mère qui le retient, elle à toujours quelque chose de dernière minutes à lui faire chercher, quand bien même elle sais qu’aujourd’hui il devait venir me demander mon avis sur quel type de papier peint il pourrait mettre dans leur salon. » Dit elle en tapotant son calepins, ou elle put remarquer les petits gribouilles qui recouvraient la surface du papier visible. Nouvelle claque mentale.

    Si elle continuait d’accumuler les erreurs elle ne finirait très certainement pas la soirée en bonne et du forme, d’ailleurs en y pensant elle aurait peut être préféré une soirée à rouler sous la table accompagné de Mondingus ou de Tonks. Mais tant qu’affaire autant transformer cette soirée en bonne, et puis elle aimait bien le faire bouillir sur place, un peu à la manière du cocotte minute qui n’allait pas tardé à lâcher tant la pression en son sein était forte. Pour le moment une retraite était nécessaire avant de repartir à l’assaut.

    « Excusez-moi si je me montre impolie, mais je vous trouve une mauvaise mine. Serais-ce vos missions qui vous fatiguent à ce point ? Peut être s’agit il de votre fils, D’ailleurs comme ce porte ce jeune homme ? Cela fait quelque temps que je ne l’ai pas vu, quand bien même je travaillais encore au ministère. »

    C’était sans doute pas grand chose mais cela lui permettrais peut être de retomber un peu mieux sur ces pattes, car pour le moment elle c’était planter comme il fallait. D’ailleurs, même si cela était un “sujet de secours “, il était vrais qu’il n’avait pas une très bonne mine, déjà qu’il était pas bien bronzé, alors là il ressemblait à un déterré, si l’on pouvais se permettre la comparaisons, avec son visage pâle et fatigué avec de légère cernes en dessous de ces yeux. Peut être était-ce à cause de l’âge…à moins qu’il ne s’agisse de pressions venant directement de son maitre. Cela ne serait pas vraiment étonnant dans ce cas, mais il était toujours intéressant de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malfoy

avatar

Masculin
▌Messages : 164
▌Date de naissance : 18/05/1995
▌Date d'inscription : 01/03/2010
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 44 ans
▌Étude, métier : Mangemort dévoué
▌Baguette : 27 cm - Bois de cèdre - Poil de crinière de centaure

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Mer 23 Juin - 15:08

    " Une chose d'une importance cruciale " serait du papier peint ? Lucius voulait bien coire que ces rebus pensaient différemment de lui mais quand même ! Non décidément la pauvre April se mettait elle-même la tête sous l'eau et s'y maintenait . Le Mangemort réfléchit, il aurait été très divertissant de laisser l'auror essayer de se sauver de cette situation dans laquelle elle avait été mise par sa stupidité mais ce n'était pas sûr que cela les fasse avancer . Elle semblait avoir compris que ces dernières paroles n'étaient pas crédible car d'un ton trop pressé pour être sans sous-entendus elle demanda à Lucius des nouvelles de sa santé puis de celles de son fils . Fausseté quand tu nous tiens . Cette question n'avait pas grand intérêt mais autant continuer de jouer le jeu :

    « J'ai juste eu affaire à quelques insomnies , rien de bien préoccupant . Vous n'avez aucune raison de vous inquiéter . Quant à Draco vous l'ignorez peut-être mais il est en septième année et nous savons tous que cette année est très éprouvante scolairement . Il est en plein travail pour ses ASPIC . »

    Il avait éprouvé un plein plaisir à dire à l'auror de ne pas s'inquiéter pour sa santé, cela était plutôt cocasse les deux sorciers sachant très bien l'aversion qu'éprouvait l'auror pour le Mangemort . Il ne fallait pas non plus espérait qu'il ferait la même erreur en disant, ouvertement, au premier sous-entendu, que c'était les ordres qui l'épuisaient . Mais tant qu'à faire, autant jouer comme elle avait fait :

    « Mais vous ? Vous semblez ... anxieuse . Quelque chose vous tracasserait-il ? »

    En espérant qu'elle ne lui dirait pas que c'était à cause de l'Ordre qui l'envoyait quérir un papier peint plein de responsabilités, il se dit que peut-être elle allait être franche sur ce sujet, du moins le temps qu'elle croit reprendre le contrôle de la situation . Parce qu'elle était quand même suffisamment intelligente pour savoir que rien ne tenait plus debout . Un peu plus d'enjeu était enviable il fallait donc la laisser un peu se remettre . Par charité ? Non au contraire, par pur sadisme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April N. Miller

avatar

Féminin
▌Messages : 358
▌Date de naissance : 17/11/1992
▌Date d'inscription : 22/10/2009
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Chômeuse (Auror)
▌Baguette : 29,17 cm, Bois d’Orme & Crins de Licorne.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Je suis une terroriste... Ouai mon gars !

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Ven 25 Juin - 15:47

    “Aucune raison de s’inquiéter ? “ La bonne blague ! Il aurait pu lui dire ouvertement qu’il faisait des photos de nu, cela aurait eu sans doute le même effet. C’était plutôt pour elle qu’elle s’inquiétée, un Mangemort en bonne santé, c’est un Mangemort dangereux ! C’était vraiment d’un comique. Cela aurait bien était la première fois de sa vie qu’elle aurait hurler de joie si il lui avait annoncé qu’il n'allait pas tarder à passer l’arme à gauche. Ça aurait été sans doute réciproque, mais, étant donné son statut social, M. Malfoy se serait contenté d’afficher un sourire pleinement satisfait.
    Il finit par lui donner des nouvelles de son fils, bien qu’elle n’en est carrément rien à faire, en lui indiquant qu’il était maintenant en 7ème année et qu’il préparait ses ASPIC et que cela était particulièrement éprouvant pour lui. En même temps, ça devait pas non plus être facile pour lui de devoir obéir au seigneur des ténèbres, pauvre gosse !

    April laissa échapper un petit sourire discret, et referma d’un geste sec son calepin. Si elle s’était majestueusement planté jusque là, elle devait faire en sorte de se relever, car pour le moment, Lucius était en position de force et ce n’était pas forcement arrangeant. Aussi ce dit t’elle qu’elle devait changer de stratégie, autant, cette fois si, qu'elle se montre franche, ou pas…Cela n’allait surement pas plaire à tout le monde.

    Le Mangemort ne tarda pas à lui faire remarquer qu’elle avait l’air anxieuse, et lui posa la question de la cause de cette inquiétude. L’Auror réfléchit quelque instant, baissant les yeux en fronçant légèrement les sourcils. Cette fois elle devait peut être prendre plus de temps avant de répondre, c’était sans doute préférable. La situation lui échappait, elle ne pouvait le nier, et il ne semblait pas non plus tendre la perche par simple charité, il devait très certainement attendre un nouveaux faux pas pour l’enfoncer correctement, en même temps c’était un peu le jeux du “Je t’aime moi non plus. “. Elle allait faire dans le large, pas que dans le personnel, cela serait surement plus simple.

    « Comment ne pas être anxieuses? Vous semblez suffisamment connaître la situation dans lequel je me trouve pour savoir pourquoi je semble d’après vous ; si inquiète, n’est-ce pas ? » Elle releva les yeux et se remit à fixer son vis-à-vis avec une expression quelque peu amusé. « C’est étrange mais… connaissant pertinemment l’animosité que vous avez à mon égare, votre question me semble un peu déplacé. » Elle aurait très bien pu se retourner la remarque, mais tant pis. « Et puis entre vous et moi, je n’ai jamais aimé trouver un cafard dans mon café, et bien régulièrement, je les écrases. » Sur le même moment elle brisa son fusain en deux.

    Si le message n’était pas suffisamment clair, ce que c’était vraiment le dernier des abrutits, mais ce n’était certainement pas le cas. C’était quelqu’un de rusée, et même si cela semblait expéditif, il ne manquerait pas d’y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malfoy

avatar

Masculin
▌Messages : 164
▌Date de naissance : 18/05/1995
▌Date d'inscription : 01/03/2010
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 44 ans
▌Étude, métier : Mangemort dévoué
▌Baguette : 27 cm - Bois de cèdre - Poil de crinière de centaure

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   Jeu 1 Juil - 20:42

    Alors elle possédait un tant soit peu d'honneur ? Lucius pensait que tous les membres de l'Ordre du Phénix en étaient dépourvus . L'animosité éclatante de l'auror ne pouvait être liée qu'à deux choses : soit April ne supportait plus cette fausseté qui régissait l'entretien - ce qui renforçait la position de force du Mangemort - soit c'était un coup de bluff visant à déconcerter son adversaire en changeant brutalement de ton . Dans tous les cas, il fallait la jouer plus finement qu'elle - comme à chaque fois .
    Un tel comportement d'une telle rustre n'était guère surprenant, si peu que si il visait à décontenancer le Sir, c'était complètement raté .


    « C’est étrange mais… connaissant pertinemment l’animosité que vous avez à mon égare, votre question me semble un peu déplacé. »


    De la part de la personne qui avait lancé le sujet c'était d'un culot assez osé . Lucius ne réfléchit pas beaucoup avant de répondre :

    « Vous savez mademoiselle Miler, animosité ou pas, il y a une certaine éthique à conserver entre personnes bien éduquées, vous-même m'avez demandé des nouvelles un peu plus tôt et bien que je ne doutais pas de l'intérêt que vous y portiez, la convenance a voulu que l'on y réponde tous les deux . »

    La deuxième remarque de l'auror avait beaucoup amusé le sir Malfoy, « Et puis entre vous et moi, je n’ai jamais aimé trouver un cafard dans mon café, et bien régulièrement, je les écrases. » après tout elle venait clairement d'énoncer : C'est assez embêtant de vous voir là et les choses qui m'embêtent je les tue . Pathétique . Cela ressemblait à des paroles puériles lançaient par un jeune aventurier désireux de se tester . Si elle voulait vraiment se battre, il n'y avait aucun problème mais Lucius repartirait les mains vides ...

    « Vous me voyez donc heureux d'apprendre qu'aucun cafard n'est dans votre café ce soir . Car après tout, si c'était le cas, vous l'auriez déjà écrasé n'est-ce pas ? ... Ceci dit, les gens sont souvent trop peu réfléchis pour estimer le cafard à sa juste valeur et ils se retrouvent après avec de sérieux ennuis sur le dos, ne pensez-vous pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I Hate you, I hate when you smile... Dope ! [PV Lucius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai hate en tabarnak...
» PATH OF HATE
» Y a hate de sortir de sa cage
» Hate de retrouver le porc au four
» notre "chez nous"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem :: A cup of Ogden's Old Firewhisky ? :: » Archives des RPs. :: • Terminés-
Sauter vers: