Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sol, banzai !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soledad L. Matanza

avatar

Féminin
▌Messages : 133
▌Date de naissance : 09/05/1992
▌Date d'inscription : 07/02/2010
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 17 ans
▌Étude, métier : 7ème Année
▌Baguette : Bouleau, 32 centimètres, crin de Licorne

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Boule énergique fatiguante et agaçante.

MessageSujet: Sol, banzai !   Lun 23 Aoû - 11:42

Matanza Soledad Lola Artemis
Ici, ta tête, ou celle de ton chien, de ta soeur, les paroles d'une chanson, ou la marque de ton dentier.


    "La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même."
      [img][/img]
        nom, prénom — Matanza Soledad Lola Artemis
        date de naissance —  18 mai
        âge —  17 ans
        lieu de naissance — Espagne
        nationalité — Anglo-Espagnole
        sexe — Fille
        richesse — Relative
        état civil — Celibataiれ
        sang — Mêlé


      "Les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal."

        emploi — Serveuse dans un bar moldu
        grade — SEULEMENT POUR LES MANGEMORTS. les différents grades ici
        participation à la Grande Guerre — Oui、cote resistance. Elle a pris part a la bataille, et lors du triomphe du lord, c’est echappe. Elle vit maintenant cache parmis les moldus, et continue se batter contre le Lord, comme elle peut. En integrant la resistance…
        réaction face à la victoire de Lord Voldemort — Soledad aurait pu faire la leche cul et s’en sortir pas trop mal. Mais ce n’est pas dans sa nature, elle a donc choisi de se resister, meme si elle connait les risques, elle prefrere ce choix au reste. Et puis, le Lord et elle n’ont pas le meme humour, elle ne pense pas qu’il puisse s’entendre ^^


      "Le fait que tu sois capable de ressentir une telle douleur constitue ta plus grande force."

      « Mierda ! »

      Le cri coupa court aux négociations, tandis que l'homme lisait le mot que son assistant lui tendait.. Rafael Matanza allait être père, et même s'il était sur le point de signer un contrat qui lui permettrait d'étendre encore plus son pouvoir sur la ville, l'heure n'était plus celle de l'argent, mais celle du bonheur. Sans un mot, il rangea ses affaires dans sa valise et quitta la salle de réunion, laissant son assistant expliquer la situation à sa place. Assis à l'arrière de la luxueuse voiture, il regarda la ville illuminée par le soleil défiler jusqu'à l'hôpital. Tout ou presque lui appartenait dans cette ville du Sud de l'espagne, de la compagnie de taxi aux hôtels en passant par les fast-food, il est l'un des hommes les plus riches et les plus influents.
      La voiture aux vitres tintées s'arrêta devant la maternité, l'homme descendit en vitesse, longea les couloirs et s'informa de la chambre de sa femme, Roxanne. Celle ci reposait dans un lit, un sourire épanoui sur son visage. A son sein, une petite fille. Sa petite fille. Soledad Lola Artemis a vu le jour et Rafael Matanza a conclu son plus gros contrat

      __________



      « Maman, regarde, je vole ! »

      Le cri de la gamine, hurlant de rire attira le regard bienveillant de sa mère. Soledad, accroché de toutes ses forces à la balançoire semblait vouloir toucher le ciel. Roxanne savait que sa fille serait comme elle, une sorcière. Rafael, son mari connaissait sa nature et à vrai dire, il se fichait bien que sa femme soit une sorcière, un vampire ou quoi que soit d'autre, il l'aimait et rien d'autre ne comptait pour lui. Un cri perçant sortit la femme de ses pensées. Soledad était au sol, visiblement hilare. Elle se releva d'un bond et remonta sur la balançoire.

      « Regarde maman ! »

      Une fois une certaine vitesse atteinte, la petit fille lâcha les cordes du portique et le laissa aller d'un bond, pour atterrir une fois de plus dans l'herbe. Elle chercha fièrement le regard de sa mère, qui applaudit poliment la prouesse, songeant que sa fille venait une fois de plus de trouer l'un de ses pantalons. Soledad, malgré son prénom était une petite fille pleine de vie, sociable et vive. Elle semblait infatigable, posait des questions sur tout et n'importe quoi, n'arrêtait de rire d'une fois dans dans son lit. Huit ans et la joie de vivre peinte sur le visage et qui résonne dans son rire aiguë.

      __________



      « Maman, maman !! Ca y est, la lettre est arrivée ! »

      Courant à travers la maison, Soledad hurlait sa joie. Enfin, elle allait pouvoir étudier la magie ! Elle attendait ce moment depuis la première réelle manifestation de ses pouvoirs, deux ans auparavant. Elle avait accidentellement coloré les cheveux de son institutrice en un rose pétant. Roxanne avait bien entendu arrangé l'histoire grâce à un sort d'oubli et rendu sa blondeur à Mme Sanchez. La famille avait déménagé quelques temps après au Royaume Uni, pour les affaires du mari, mais aussi et surtout pour permettre à leur fille d'aller à Poudlard.

      « Maman, je vais aller dans quelle maison, dis, dis, tu sais ? »

      La fillette grimpa sur les genou de sa mère, lui imposant dès lors de cesser ce qu'elle avait commencé et devant le centre d'attention. Soledad était une princesse qui aimait qu'on la regarde et l'écoute, chaque instant était un moment pour la comédie. Elle aimait d'ailleurs le cinéma et apprenait par cœur des répliques de ses films favoris pour ensuite rejouer les scènes devant ses parents.

      « Tu ne peux pas savoir maintenant », lui expliqua calmement Roxanne. « C'est le Choixpeau qui choisira pour toi. »
      « C'est qui ça ? »
      « Tu verras bien assez tôt. »
      « Et toi, tu étais dans quelle maison ? »
      « Ravenclaw. »


      __________


      La jeune fille s'étira, courbaturée. Ses cheveux châtains était dans un état lamentable, son pantalon troué au niveau des genoux, de la boue parsemait ça et la sa veste. Rangeant son balais, elle donna une tape amicale à ses camarades. L'entraînement avait été productif et le capitaine était déterminé à gagner la coupe. Soledad, quatorze ans, venait tout juste d'intégrer l'équipe de Quidditch. La jeune jaune et cuivre retourna vers le château en riant et plaisantant. Contrairement à sa mère, elle étaut dans la maison Hufflepuff. Travailleuse, agréable à vivre, un poil égocentrique, elle était fière de porter les couleurs de sa maison.

      Elle se glissa sous la douche et savoura le contact chaud de l'eau sur son corps fourbu. La jeune fille poussa un soupire de contentement. La vie était tellement agréable quand on pouvait prendre une douche chaude, avaler une plaquette de chocolat dans la soirée et rire à en avoir mal au ventre. La vie de Soledad se résumait à ça. En redescendant dans la salle commune, elle croisa Cédric Digory. Elle ne se l'avouait pas, mais elle avait le béguin pour ce beau jeune homme d'un an son aîné. Elle cultivait en secret cette admiration. Soledad est une adolescente banale, somme toute.

      __________

      Le Tournoi des Trois Sorciers mit le château dans tout ses états. L'effervescence était grande. Harry Potter avait été choisi comme quatrième candidat, par une opération du Saint Esprit. Personne ne pouvait l'expliquer, mais le Tournoi des Trois Sorciers compterait cette année quatre concurrents. Soledad n'échappa en rien l'excitation qui règnait dans tout le château. La jeune fille soutenait l'autre candidat, Diggory, mais ne participait pas à la campagne de décribilisation de Potter Elle ne savait pas -comme tout le monde- que cette année signerait le grand retour du Lord, la mort et le chaos. Personne ne pouvait le savoir.

      Soledad allait vers les autres écoles, sympathisait et se liait, comme à son habitude. Soledad ne portait pas bien son nom et n'était en rien pas solitaire, c'est bien le contraire, elle aimaiot jouir de la petite popularité qu'elle avait auprès de ses amis.

      __________


      Soledad a souffert de la perte de Cédric, car si elle était passé à autre chose, c'est un ami qu'elle a perdu. La jeune fille est moins enjouée, moins souriante, ris moins, mais reste néanmoins fidèle à elle même. Malgré les nouvelles règles, dures et strictes, elle part du principe qu'il ne faut pas se laisser abattre et combattre. A la vue des récents évènements, ses parents se sont installés en Angleterre. On ne sait jamais, dit-on. Soledad a rejoint les rangs de l'AD. Aussi, sait-elle qu'elle doit être attentive à ce qu'elle dit et ce qu'elle fait, mais l'attitude de la jeune fille est presque irréprochable, pas d'insolence et de bons résultats. Parfois de l'inattention, la jeune fille se perd trop facilement dans ses rêveries.

    [/list]


    "J’ai la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge."
    Desolee les gens, mais il va falloir se passer des accents Durant un moment, les claviers japonais n’en ont pas !
    célébrité de l'avatar — Ellen Page

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rabastan Lestrange

avatar

Masculin
▌Messages : 227
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 12/11/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 41 ans
▌Étude, métier : Mangemort Maître. Bondieu, c'est quoi encore cette nouvelle responsabilité.
▌Baguette : 33, 3 cm, bois d'ébène et arête d'Anoplogaster Cornuta.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Longboard blues mecano.

MessageSujet: Re: Sol, banzai !   Lun 23 Aoû - 19:56

C'est bon miss, tu es re-validée !

_________________
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sol, banzai !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IFF
» Bonjour / Avez-vous déjà vu mon skate ?
» [Préparations] Galerie Banzaï
» Guepe dans le casque
» Ma nouvelle Zx10R 11 pour saison 2013... et plus si affinité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem ::  I'm a wizard, not a baboon brandishing a stick !  :: » La Pensine. :: • Optime !-
Sauter vers: