Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jane's losing her religion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jane Forsythe

avatar

Féminin
▌Messages : 1
▌Date de naissance : 29/11/1990
▌Date d'inscription : 24/08/2010
▌Votre Âge : 26
▌Age du personnage : 44 ans.
▌Étude, métier : Entremetteuse free-lance.
▌Baguette : 26 centimètres, bois d'acacia, cendres de ligaro.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Jane's losing her religion.   Mar 24 Aoû - 23:40

Jane Sólveig Forsythe
What a wonderfull world.


    "La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même."
        nom, prénom — FORSYTHE, Jane Sólveig.
        date de naissance — 22 Août 1953.
        âge — Quarante-quatre ans.
        lieu de naissance — Kiruna, Suède.
        nationalité — Suédoise.
        sexe — Féminin.
        richesse — Modeste.
        état civil — Célibataire.
        sang — Pur, mêlé.. Tout dépend du point de vue. Du sorcier, c'est une sang-mêlée. Du vélane, alors quasiment pur.


      "Les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal."

        emploi — Entremetteuse. On aurait tendance à l'accuser de proxénétisme, mais elle s'en défend férocement ; ses filles, toutes affiliées à la même race qu'elle, n'ont jamais été forcées à quoi que ce soit, et ses services sont toujours impeccablement organisées.
        grade — T'as cru.
        participation à la Grande Guerre — Non.
        réaction face à la victoire de Lord Voldemort — Clairement dégoûtée, Jane en déprima une semaine durant, alternant clope, vin et café pour se tenir éveillée. Pas vraiment remise désormais, elle apporte son soutien aux blessés, orphelins et autres résistants abandonnés tout en se rassurant dans l'idée que Rabastan est intouchable, désormais. Maigre contrepartie, quand on voit le désastre que ça a été.


      "Le fait que tu sois capable de ressentir une telle douleur constitue ta plus grande force."

      Il n'y avait pas de petits plaisirs plus savoureux que celui de tirer sur sa clope entre deux gorgées d'un vin blanc français aussi onéreux qu'obtenu clandestinement. Enfin, clandestinement.. Façon de parler. Disons qu'avec deux parents œnologues, Jane avait eu le temps de se faire des relations dans le milieu. C'est vrai, elle était partie à vingt-cinq ans de Suède, et n'y remettait les pieds que lorsque le mal du pays se fait trop grand (autant dire une fois tous les trente-six du mois) mais le temps n'effaçait jamais son souvenir de la mémoire des gens. Il y avait de quoi ! Les racines vélanes, bien qu'absconses, tardaient à se mêler aux sorciers ; les mélanges ethniques existaient, certes, mais se faisaient précieux. Les privilégiés savouraient leurs droits éphémères sur la connaissance complexe d'un monde où la Beauté était un mot d'ordre que personne ne faisait l'erreur de remettre en cause. Jane, très vite, passa néanmoins outre les barrières imposées par une race beaucoup trop fière, et se mêla à ses camarades sorciers dans l'espoir insensé d'y abreuvoir sa curiosité insatiable. Rapidement, Jane devint une occasion en or pour ceux qui n'avaient jamais côtoyés les vélanes de leurs vies de prendre connaissance de leurs effets malsains : sans user de son charme plus que nécessaire, elle devenait le centre d'une attention aussi passionnée que perverse. D'une célérité similaire, elle apprit à ravaler l'espèce de timidité délicieuse qui caractérisait son enfance pour devenir plus langoureuse, plus assumée aussi. Son sens de la droiture s'est affiné avec le temps, de telle manière qu'elle possède une notion bien particulière du conformisme. Libertaire et subversive, elle semble se ficher de la morale avec une aisance si innocente qu'il est impossible de lui en vouloir ; pire, sa légèreté arrogante lui accorde une touche de féminité sauvage indéniable. Elle ne sait plus vraiment comment elle en est arrivée à monter une société de prostitution spécialisée dans les vélanes aussi pures que bâtardes. Peut-être que l'idée a germé quelque part entre l'Égypte et le Canada ; toujours est-il que l'anarchie propre au Royaume-Uni l'attira beaucoup trop pour qu'elle se refuse à s'y installer après une dizaine d'années de vadrouille à travers le Monde. À ce propos, les clients peuvent venir de n'importe quel pays, elle se sent prête à les accueillir ; polyglotte et intellectuelle, elle maîtrise les dialectes étrangers avec plus ou moins de facilité, ou en tout cas assez d'aisance pour se sentir impertinemment capable de tenir une conversation soutenue. Rövhål.

      Jane jure toujours en suédois. Lorsque une injure passe outre la barrière de ses lèvres, elle ne s'en rend même pas compte, et c'est en refermant la page du journal qu'elle lisait qu'elle hausse les épaules de dépit. Souvent, lorsqu'elle se retrouve seule chez elle, une mélancolie sourde vrille son esprit et la coupe de toute réalité ; alors, elle se renferme dans la réalité, et visualise toute l'horreur de son environnement. Parfois, elle aide. Elle rencontre des enfants hospitalisés (Jane adore les enfants, elle possède un contact absolument fabuleux avec eux, une sorte de capacité innée à communiquer avec les plus jeunes), elle donne à des associations humanitaires et même, elle se fait bénévoles lorsque le temps le lui permet. Ce n'est jamais suffisant, évidemment ; elle le sait très bien. Mieux que quiconque, en fait. Jane vit dans un Monde qui lui appartient, mais reste trop lucide sur celui qui l'abrite pour passer outre ses utopies bornées. Rien n'est jamais facile, même pour une belle femme.

      Désabusée, elle sourit et se relève pour jeter un coup d'œil à la rue déserte. Ce soir, ses filles sont de repos. Mondingus avait bien râlé, mais elle lui avait rappelé avec une certaine mutinerie qu'elle seule décidait de quand son réseau se mettait en stand-by. Ils étaient associés depuis trois bonnes années maintenant ; elle fournissait les filles, lui les hommes. Une affaire qui marche, comme on l'appelle dans le métier. Peut-être un peu trop bien, d'ailleurs, mais Jane sait qu'elle ne craint rien ; personne n'échappe à la Justice, mais celle en régence n'est absolument pas contraire à ces pratiques. Au contraire, même, il lui arrive de fournir aux Death Eaters. Elle-même, libertine, se permet de satisfaire quelques clients privilégiés, rares et triés avec la plus grande minutie, mais elle tient à jouer de son charme avec le plus de régularité possible. Cette espèce d'anarchie constante l'inspire d'ailleurs en permanence, et déjà elle se dirige vers la chambre de son appartement pour y rejoindre son chevalet. Lorsque l'on vit entre deux eaux tumultueuses, que l'on en fait un crédo, une philosophie, Jane sait plus que n'importe qui que l'on risque de se perdre. Et sa peinture, cubiste, surréaliste, parfois incompréhensible mais toujours personnelle lui permet de se raccrocher à ses idées qu'elle tente, au mieux, de garder fugaces.

      L'ouverture d'esprit n'est pas un don. C'est douloureux, lancinant, pour un jour et toute une vie. Rien n'est stable. Vivre dans le doute n'est souhaitable à personne.


    "J’ai la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge."
    Oh allez, faites pas comme si vous ne me connaissiez pas. Coquins.

    célébrité de l'avatar — Brigitte Bardot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amycus Carrow

avatar

Masculin
▌Messages : 163
▌Date de naissance : 29/11/1990
▌Date d'inscription : 23/08/2010
▌Votre Âge : 26
▌Age du personnage : Trente-neuf ans.
▌Étude, métier : Mangemort, professeur, politique.
▌Baguette : 29 centimètres, bois de magnolias, sulfate de potassium.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Homme au foyer multi-fonctions.

MessageSujet: Re: Jane's losing her religion.   Mar 24 Aoû - 23:42

Auto-validé². Hop la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jane's losing her religion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» religion peste et choléra
» Jane écurie de Tine"VENDUE"
» TOM'SZR1 ou un alfiste qui veut changer de religion...
» RRD religion 9m
» religion 8M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem ::  I'm a wizard, not a baboon brandishing a stick !  :: » La Pensine. :: • Optime !-
Sauter vers: