Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A nescafe, what else? (PV Soledad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William McDougal

avatar

Masculin
▌Messages : 16
▌Date de naissance : 12/12/1984
▌Date d'inscription : 22/08/2010
▌Votre Âge : 32
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Apprenti médicomage
▌Baguette : 25 cm, bois de peuplier, crin de licorne

MessageSujet: A nescafe, what else? (PV Soledad)   Dim 26 Sep - 16:16

William venait de finir son service un peu plus tôt, en milieu d’après-midi. Il n’avait cependant pas envie de rentrer chez lui, en fait, une sortie du côté moldu le tentait beaucoup là. Ça faisait un long moment qu’il s’était abstenu suite aux derniers évènements dans le monde sorcier. Sa curiosité était assez mal vue, depuis, et il devait se faire plus discret. Ce qui était tout de même assez difficile pour quelqu’un comme lui il faut dire. Il rangea dans son petit casier personnel sa blouse, pour revêtir sa veste bleu flashi sur son tee-shirt orange. Il portait un jean noir taille basse, par-dessus lequel on voyait le haut de son caleçon blanc. Le tout avec par contre de belles chaussures noires bien vernies. Il estima qu’il avait de quoi passer pour un moldu comme ça. Il glissa sa baguette dans la poche intérieure de sa veste, passa sa main dans ses cheveux, décoiffant davantage ses boucles brunes. Il se décida ensuite à sortir du côté moldu. Après tout, c’était justement là qu’il risquait le moins de croiser des sorciers indésirables, et puis, il avait une excuse toute trouvée, tant qu’il restait dans le coin de son lieu de travail. Il passa ainsi à travers la vitrine du magasin abandonné et rejoint d’un pas sûr et rapide la grande rue où il y avait déjà plein de passants.

Le jeune médicomage connaissait assez bien les environs et il retrouva sans problème une grande librairie où il aimait se rendre. Par contre, il fut un peu déboussolé en voyant que tout avait été réorganisé et les rayons changés. Et au lieu de tomber sur le coin médecine, il se retrouva dans ce que l’écriteau définissait comme des mangas. Qu’est-ce que c’était que ça ? Curieux, il attrapa un de ces bouquins étranges avec la couverture à droite au lieu d’être à gauche. C’était quoi Naruto ? Et c’était qui ce blond à l’air de profond ahuri ? Ah tiens, ça se lisait de droite à gauche, étrange encore. Il ouvrit une page un peu plus loin, pour tomber sur le fameux blondinet se transformant en… bombe blonde.


"Oh, une métamorphose humaine ! Pas mal du tout…. Jolie poitrine… ça doit être marrant à faire comme blague ça ! J’imaginerai bien leurs têtes au boulot !"

Tout en regardant la fameuse transformation dessinée, William imagina par le mime de ses mains avoir une poitrine, avant de se stopper en sentant des regards sur lui. Il tourna lentement la tête pour croiser le regard de deux adolescentes l’observant de travers. Il afficha un grand sourire en même temps qu’il referma le petit bouquin et le remit à sa place.

"Salut les filles ! ça va ?"

Devant leur regard encore plus méfiant, il eut un rire amusé et s’éclipsa finalement, vagabondant entre les étagères de livres avant d’arriver enfin sur le rayon sur la médecine. Bien plus sérieux et convenable tout ça. Il farfouilla un peu, allant d’un dictionnaire sur les différentes maladies répertoriées à un livre sur les opérations du cerveau. Il finit par fixer son choix sur un livre parlant des différents examens d’imageries médicales, paya le tout, et se retrouva à marcher joyeusement dans la rue, balançant sa poche au rythme de ses pas. Bien… Une bonne lecture à venir. Ah tiens, en s’arrêtant devant un bar à la terrasse en plein soleil, il se dit qu’il pourrait fort bien commencer à lire son bouquin en sirotant un verre. Ni une ni deux, il alla s’installer à une table en plein soleil et prés de l’entrée du bar. Il sortit de sa poche son livre qu’il posa devant lui et il prit l’étrange carte plastifiée. Il haussa un sourcil aux noms de certaines boissons qu’il ne connaissait pas le moins du monde. Par exemple, Coca Cola, Orangina, c’était quoi tout ça ? Enfin, au nom du deuxième soda, il imagina que ça devait être à l’orange. William tourna la carte, voyant maintenant tout ce qui tait boisson alcoolisée, et là, il reconnaissait quelques noms, comme whisky, rhume, vin, mai ce qui l’intriguait le plus, c’était les cocktails. Il se laisserait bien aller encore une fois à la curiosité, et attendit patiemment un serveur pour lui poser des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad L. Matanza

avatar

Féminin
▌Messages : 133
▌Date de naissance : 09/05/1992
▌Date d'inscription : 07/02/2010
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 17 ans
▌Étude, métier : 7ème Année
▌Baguette : Bouleau, 32 centimètres, crin de Licorne

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Boule énergique fatiguante et agaçante.

MessageSujet: Re: A nescafe, what else? (PV Soledad)   Lun 27 Sep - 4:45

    Soledad poussa un long soupir. Encore une nuit blanche, à ce rythme, son patron aller la virer plus vite qu'elle ne partirait. La jeune fille se tira du lit avec difficultés et se rendit dans la salle de bain. Le reflet que lui renvoya le miroir l'aurait presque fait sursauter si ce n'était pas celui auquel elle était habituée depuis un long moment. Son visage était creusé, plus pâle que jamais et ses yeux auréolés de jolies cernes noires. Elle avait perdu du poids, son sourire. Par chance, il lui restait son caractère positif et optimiste qui l'empêcher de se laisser complètement aller. Avec un peu de magie, elle s'arrangea une tête convenable.

    Depuis la prise de pouvoir du Lord, Soledad se terrait parmi les moldu, changeant de job et de ville tout les mois environs. Elle s'était installée depuis peu à Londres, car elle avait deux trois choses à récuperer dans le coffre familiale, avant de partir pour l'Irlande. Bien sûr, elle aurait pu rejoindre ses parents en Espagne. Oui, mais Sol n'était pas une lâcheuse, elle avait perdu beaucoup durant la bataille finale, et elle découvrait avec effroi que le sentiment de vengeance était un parfait letmotiv pour se lever le matin.

    Vêtue d'une jupe noire, d'une chemise blanche et un gilet sans manche noir, elle quitta sa petite chambre pour se rendre sur son lieu de travail. La jeune fille ne faisait presque plus usage de la magie, sauf pour les choses mineures tel que le maquillage. Par chance, elle avait connu le côté moldu et était parfaitement capable de s'y adapter.

    Elle travaillait dans un bar où les clients étaient tous des habitués. Elle avait du supporter quelque moquerie de la part des piliers de bar, mais son caractère et le patron aidant, elle était maintenant bien intégrée et aurait presque pu être heureuse; si elle avait eu des nouvelles d'April, de Madame Weasley, de Fred ou George, juste un petit « Hello; on est vivant », elle aurait pu l'être si elle ne faisait pas des cauchemars toutes les nuits, voyant Harry tomber; si elle se pardonnait cette lâcheté qui par instinct de survi l'avait fait quitter Poudlard sans demander son reste et STOP ! Soledad se secoua mentalement : si elle ne pouvait pas changer ce qui était déjà fait, elle pouvait tout faire pour les retrouver. Elle savait à peu près où et comment trouver April. Et elle était sûre que cette dernière pourrait l'aider.

    En attendant, elle avait du travail. Elle chassa sa vie sorcière de son esprit et se concentra sur la moldue. Plaquant un sourire sur son visage, elle entra dans le bar en saluant le patron et les clients déjà présents par leur nom. La matinée fut plutôt calme, le cheval nommé Joyaux perdit sa course au quinté ce qui provoqua un tollé. En milieu d'après midi, alors qu'elle faisait la plonge, son patron s'adressa à elle depuis une table où il jouait au poker avec des clients.

    « Hey, gamine, y'a un client dehors ! »

    Elle aurait pu se vexer de l'attiude de son patron, mais celui ci était un homme en or. Il avait compris qu'elle avait des problèmes sans chercher à savoir lesquels et avait accepté de lui donner un job sans discuter. Le 'gamine' était un surnom. Elle sortit sur la terrasse et se dirigea vers le client en question. Celui ci, vêtu de manière excentrique ne semblait pas du tout à son aise. Elle le scruta du regard un moment, puis s'avança.

    « Je peux vous aider ? », demanda-t-elle ? Puis plus bas « La prochaine fois que vous essayer de vous fondre dans son monde, éviter de porter des couleurs qui ne vont pas ensemble et qui jurent, vous aurez plus de chance de passer inaperçu »

    Un brin d'ironie dans la voix, mais Soledad restait méfiante. Elle ne pensait pas le gars en question bien méchant, mais elle restait sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McDougal

avatar

Masculin
▌Messages : 16
▌Date de naissance : 12/12/1984
▌Date d'inscription : 22/08/2010
▌Votre Âge : 32
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Apprenti médicomage
▌Baguette : 25 cm, bois de peuplier, crin de licorne

MessageSujet: Re: A nescafe, what else? (PV Soledad)   Mar 5 Oct - 17:00

William s’était donc trouvé une bonne terrasse de café pour profiter un peu de sa sortie, et ne pas se contenter que d’un achat de livre. Même s’il avait trouvé son petit tour dans le magasin for distrayant. Il s’installa à la table prés de l’entrée, histoire d’être remarqué, et aussi de quoi profiter du soleil d’arrière saison. Il se mit à son aise, son livre devant lui et se mit à regarder la carte avec curiosité. Il ne portait plus la moindre attention aux personnes passant devant la terrasse, ni aux autres potentiels clients, et il ne releva les yeux de la carte des boissons qu’à l’arrivée d’une serveuse. Cette dernière était jeune, peut-être une étudiante moldu travaillant à côté de ses études pour pouvoir payer son loyer. Il lui adressa un franc sourire quand elle proposa son aide, ce qui ne serait pas de trop pour le guider dans son envie de découverte d’un cocktail moldu. Il haussa cependant un sourcil à la suite, se demandant un instant de quoi pouvait bien parler cette serveuse. Il baissa les yeux vers sa tenue et il eut un petit rire totalement détaché, n’étant pas le moins du monde blessé ou paniqué d’avoir fait un mauvais choix dans sa tenue.

"C’est avant tout une question de goût, et j’aime bien m’habiller comme ça et…"

Le médicomage repensa aux mots adoptés par la serveuse… « Son monde »…. Envisager différents mondes était significatif pour lui, mais il se montra également prudent quand il reprit la parole, reposant lentement la carte sur le livre qu’il venait d’acheter.

"Je pense avoir des vêtements convenant parfaitement à ce monde… J’aime juste les couleurs qui flashent… Et ce n’est pas comme si je portais une robe…"

Une petite allusion aux robes de sorciers au passage, il verrait bien à la réaction de la serveuse si elle y verrait bien un autre sens que les robes des femmes. Il décida bien sûr de poser les questions qui l’avaient titiller un peu plus tôt pour pouvoir faire son choix sur ce qu’il allait boire. Et il serait bien mieux d’avoir entre temps une conversation parfaitement normale dans la situation du moment. Il glissa son doigt le long de la carte e tapota avec son index sur la catégorie des cocktails.

"Que pouvez-vous me dire sur les cocktails que vous proposez ? J’aimerais bien en tester un de sympa."

Il gardait un franc sourire amical sur ses lèvres, pliant ses jambes. Il perçut l’arrivée de deux jeunes étudiantes ayant faits également des courses et s’installant tout au bout de la terrasse.

"Ah, vous pouvez les servir avant si vous voule,z je risque de mettre un peu de temps à faire mon choix et poser plein de questions aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad L. Matanza

avatar

Féminin
▌Messages : 133
▌Date de naissance : 09/05/1992
▌Date d'inscription : 07/02/2010
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 17 ans
▌Étude, métier : 7ème Année
▌Baguette : Bouleau, 32 centimètres, crin de Licorne

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Boule énergique fatiguante et agaçante.

MessageSujet: Re: A nescafe, what else? (PV Soledad)   Dim 31 Oct - 11:34

En ecoutant la reponse de l’homme, Soledad se sentit un peu idiote. Bien sur, ce n’etait peut-etre qu’une lubie etrange d’un moldu, mais de telles fautes de gouts laisser un doute planer. Elle tenta de lui sourire, mais elle eut la sensation d’offrir un grimace plus qu’autre chose. Pourtant, la deuxieme reponse de l’homme la convaint que son instinct ne la trompait pas. La reference aux robes etait significative.
J’imagine que de nos jours, pour les gens dont la tete n’est pas mise a prix, se ballader en robe est le plus sure. Enfin, cela depend des gens, evidemment, mais il me semble que nous nous comprenons…

Il l’interrogea ensuite sur les cocktails. Sol garda un visage impassible, mais si elle ne se trompait pas, ce sorcier avait une attitude bien desinvolte et tres peu concernee par la situation actuelle. Elle etait sure que ce n’etait un un des sbire du Lord, aucun Death Eaters ne s’abaisserait a porter des habits moldus et encore moins a taper la discute sur des coktails moldus.

Et bien, ca depend, quel genre de cocktail voulez-vous ? Vous savez, ici, c’est pas moi la pro, c’est le patron, et il est comme qui dirait occupe” Elle jetta un coup d’oeil sur son patron qui commencaita s’echauffer sur sa partie de carte. “de toute facon, il est plus en forme le soir, si vous voulez gouter quelque chose de vraiment bon, venez en soiree. Et il y a plus d’ambiance….”

Un auter barmaid sorti du bar pour s’occuper des jeune filles mentionnees par l’homme. Drole de temps vraiment pour une terrasse. Les demontors faisait planer une brume sur Londre, ainsi qu’une ambiance morose et triste. Soledad frisonna en pensant a ces creature, capables d'anihiler toute trace de bonheur en vous. Le Lord leur faisait cela dit une belle concurence a lui tout seul

Dites moi, c’est quand meme pas le temps qui vous a fait choisir la terrasse ?…” demanda-t-elle subitement.

(desolee pour le retard et la courte reponse :s)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McDougal

avatar

Masculin
▌Messages : 16
▌Date de naissance : 12/12/1984
▌Date d'inscription : 22/08/2010
▌Votre Âge : 32
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Apprenti médicomage
▌Baguette : 25 cm, bois de peuplier, crin de licorne

MessageSujet: Re: A nescafe, what else? (PV Soledad)   Ven 12 Nov - 16:57

(Pas de soucis pour le temps, puis c'est le contenu qui compte ^^)

Son allusion à une robe marcha parfaitement, au vu de la réponse de la serveuse à l’étrange sourire grimaçant. Les gens dont la tête n’était pas mise à prix… Il connaissait assez le monde moldu pour savoir que ce n’était pas dans leurs habitudes, mais bien celles des sorciers. Puis, les moldus ne portaient pas de robes en dehors des femmes, et pour que ce soit sûr, c’était donc d’afficher son appartenance au monde des sorciers et de ne pas côtoyer ceux que le ministère estimait inférieurs à eux car sans pouvoir. Donc cette demoiselle était sûrement une sorcière ou peut-être une cracmol. Enfin, il estimait ne pas pouvoir poser la question comme cela pour l’instant, et il se contenta d’un hochement de tête accompagné d’un sourire, paraissant certes désinvolte. Ce qu’il était au fond, mais en même temps, il y avait bien réfléchit, il ne pouvait pas tout changer de la situation en un claquement de doigt. Et il était hors de question pour lui de subir la noirceur de leur monde, tant pis s’il paraissait ainsi peu concerné, car lui il savait que ce n’était pas le cas, le plus important en somme.

William enchaîna alors sur les cocktails, et exprima sa curiosité clairement en invitant la serveuse à s’occuper de deux étudiantes qui mettraient sûrement moins de temps que lui à faire son choix. Mais voilà, la demoiselle expliqua qu’elle n’était pas la mieux placée pour répondre à ses questions, que l’expert n’aurait certainement pas envie de stopper sa partie, étrange en soit. Normalement, le client passe en premier. Enfin, il n’était pas du genre à s’offusquer de cela. Ni d’avoir parlé pour rien quand quelqu’un d’autre alla s’occuper des deux étudiantes. Le médicomage reporta alors son attention sur la carte qu’il avait posée sur son livre. Bon, il était bien partit pour choisir un peu au hasard. Il releva les yeux vers la serveuse qui l’interrogea sur son choix de la terrasse et il eut un petit rire, tout en jetant un coup d’œil au ciel triste et menaçant.

Mauvais temps, oui… Mais je ne vais pas laisser ce temps répétitif me dicter mes actes… J’ai envie d’être en terrasse, c’est tout… ça ne pose pas de problème non ?

William fixa des yeux la serveuse, passant machinalement une main dans ses cheveux. Bon, il devait paraître bizarre sûrement, mais pas grave. Il lut à nouveau la carte rapidement et choisit du tact au tact.

Je vais prendre le sunshine cocktail, d’ailleurs, histoire d’avoir un peu de soleil. Ce bar marche bien alors ? Vous y êtes depuis longtemps ?

Avec un sourire éclatant, il tendit à la serveuse la carte machinalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A nescafe, what else? (PV Soledad)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A nescafe, what else? (PV Soledad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem ::  Babe, it's a wild wizarding world  :: » Le Reste du Monde.-
Sauter vers: