Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lorna Etain O'Lawlor

avatar

Féminin
▌Messages : 10
▌Date de naissance : 10/05/1995
▌Date d'inscription : 28/07/2011
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 20 ans
▌Étude, métier : Travaille dans la librairie de la famille sur le chemin de Traverse
▌Baguette : Bois de cerisier, idéale pour les enchantements, 28 cm et plume de vivet doré

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 18:27

Lorna Etain O'Lawlor
"Mon unique amour a jailli de mon unique haine,
je l’ai connu trop tard et vu trop tôt sans le connaître vraiment,
prodigieux amour auquel je viens de naître qui m’impose d’aimer un ennemi détesté."

Roméo + Juliette


    "La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même."
        nom, prénom —Lorna Etain O'Lawlor.
        date de naissance —12 mai.
        âge —20 ans.
        lieu de naissance —Hôpital Saint-Mangouste à Londres.
        nationalité —Irlandaise (et fière de son roux irlandais)
        sexe —Féminin
        richesse —modeste
        état civil —Célibataire (veuve de coeur hélas)
        sang —Mêlée (du côté de sa mère)


      "Les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal."

        emploi —Aide sa mère à tenir la boutique familiale de livres et grimoires sur le chemin de traverse.
        grade — /
        participation à la Grande Guerre —Ancienne élève de Serpentard, ayant un oncle mangemort et quelques membres de la famille par-ci par-là, Lorna est pourtant une membre de la résistance. Elle se battît dans le château au côté d'Harry Potter et de L'Ordre, jusqu'au bout.
        réaction face à la victoire de Lord Voldemort — Du côté de la résistance, la victoire du Lord fut synonyme d'un grand désespoir. Et surtout durant la grande bataille Lorna a perdu l'homme qu'elle aimait, tué par son oncle mangemort. L'être qu'elle aimait comme Juliette aimait Romeo. Vous pouvez imaginer ses sentiments face à la victoire du Seigneur des Ténèbres alors.


      "Le fait que tu sois capable de ressentir une telle douleur constitue ta plus grande force."


      Ici je veux fixer mon éternel demeure, et soustraire au joug d’adverses étoiles cette chaire lasse du monde. Mes yeux un dernier regard,
      Mes bras un dernier baiser,
      vos lèvres portes de l’âme humaine scellées d’un baiser légitime votre éternel pacte avec le sépulcre.*


      Novembre, 1998

      Je me réfugie derrière un mur, évitant un sortilège de justesse. J'attend un instant avant de sortir et d'envoyer un stupefix sur le mangemort. Il l'évite et j'en profite pour lui lancer une pierre à la tête et d'enchaîner par un flippendo. Mes modestes attaques ont le mérite de l'étourdir et de le déconcentrer, mon but. J'agite ma baguette avec rapidité et le pétrifie. Je souffle et tente de reprendre mon souffle. Soudain un sortilège me frôle et me rate de quelques millimètres. Surprise, je me retourne et aperçois deux mangemorts. Merde vive les ennuis. Je me cache derrière des gravas, juste au moment où deux nouveaux sortilèges sont lancés. C'était tout juste.

      -Arrête de rêvasser, me lance une voix derrière mon dos.
      -Je voudrais t'y voir ! J'en peux plus.
      -Eh c'est la guerre Lorna, continue Kenneth à côté de moi. Tu croyais quoi ? Qu'on allait se taper la causette avec eux, joyeusement ?

      Il lance un aguamenti sur un des mangemorts avant de se re-cacher. Je me lève aussi et hurle "SILENCIO", déstabilisant le mangemort qui allait lancer son sort à voix haute.

      -Je sais où on est Kenneth, je crie en me cachant. Mais j'arrive pas à en voir le bout là.
      -Allez courage ! Ah nous deux on va y arriver, d'accord ? Tant qu'on est ensemble tout ira bien compris.

      Je sors encore une fois de notre cachette et utilise le sortilège d'attraction pour leur envoyer un gros morceau de pierre, décidée à en finir une bonne fois pour toute...Strike mes amis. Kenneth se lève et me regarde les yeux brillant d'admiration.

      -Tu peux pas savoir comme je suis fier que tu sois ma petite-amie, s'écrie t'il en me serrant dans ses bras. Bravo ! Un gryffondor n'aurait pas fait mieux.
      -Ne sois pas stupide, je dis en riant. C'est sous le coup de l'impulsion.
      -Tu es une génie. Une véritable vipère, j'adore ça.
      -Moi aussi je t'adore...mais pas quand tu fais des plaisanteries durant une bataille, j'ajoute en l'entraînant avec moi derrière les gravas.

      De nouveaux mangemorts arrivent et nous lancent des sorts. Kenneth lance un "protegeo", le temps d'enchaîner avec un "rictusempra" qui a le bénéfice de faire éclater de rire un des mangemorts. J'en profite pour utiliser le sortilège de lévitation pour leur lancer des gravas. Kenneth se sert de cette diversion de ma part pour lancer un "lashlaback" et un "chauve-furis". Deux mangemorts sont à terre, il n'en reste plus qu'un. Soudain je m'immobilise, choquée. Je le reconnais. C'est mon oncle.

      -Oncle Rufford, je dis bêtement.
      -Oh on se croise enfin Lorna. Dommage que tu es choisie le mauvais côté. Au moins tu auras l'honneur de mourir de ma main.

      Il me lance un sortilège et j'ai juste le temps de lancer un bouclier pour me protéger. Je tombe qu'en même par terre sous l'effet du choc. Je tente de faire voler des objets dans sa direction pour le détourner de moi et m'enfuir vers une autre cachette. Kenneth l'attaque aussi mais à nous deux nous ne faisons pas le poids. Oncle Rufford reste un très bon mangemort, coriace comme dit ma mère. Je me cache derrière un mur avec Kenneth et on attend, inquiet. Soudain un crac sonore derrière nous. Merde, il a transplané ! Je lance un "lashlaback" que Rufford évite avec difficulté. J'en profite pour enchaîner avec un flippendo. J'atteins ma cible, je pense que tout est fini en cet instant. Maintenant Kenneth et moi sommes tranquille pour un moi. Je me trompe.
      Je ne comprend même pas ce qu'il m'arrive que je me retrouve par terre, sonnée par un sort. Durant quelques secondes, je vois tout trouble. Je crois distinguer Kenneth qui se bat avec Rufford. Je voudrais crier, lui demander de partir, de s'enfuir, mais une douleur me transperce le ventre. Je gémis, ma vue se trouble. Je le regarde affolée, effrayée à l'idée qu'il...meurt. Enfin je retrouve de la force dans les jambes. Je me relève et hurle son nom.

      -KENNETH !

      Il se retourne vers moi, surpris et soulagé de me savoir saine et sauve. En un instant je capte son regard et l'amour qu'il me porte. Et en un instant tout est fichu.

      -AVADA KEDAVRA ! hurle Rufford.

      Un éclair vert et Kenneth tombe par terre, sans vie. Je regarde cette vision cauchemardesque. Non. C'est pas possible. Non. Je me précipite sur lui, le secouant comme si il allait se réveiller d'un moment à un autre. Comme si il m'avait une farce. Je suis sur qu'il va se lever, me tirant la langue, amusé de ma part avant de m'embrasser et de me dire qu'il m'aime. Non. Il ne peut pas être mort ! On avait tellement de choses de prévues ! Il ne peut pas être mort !!

      -Réveille toi, je hurle. Réveille toi je t'en prie !! Allez Kenneth. Arrête de plaisanter ! REVEILLE TOI !!!!!
      -Ne t'en fait pas Lorna, me dit mon oncle en souriant. Tu le rejoindras bien assez vite ton stupide gryffondor.

      Je sens un sort frapper ma joue, je relève la tête pleine de rage. De haine. Je lance un sort, puis un autre et un autre. Nous nous envoyons nos sorts avec rapidité. C'est à celui qui tuera l'autre le premier à la moindre erreur de son adversaire. Je sens la colère qui prend possession de moi et me contrôle. Je sens ma baguette donnait naissance à ce que je veux faire avec ma magie. Dans ma tête je ne prononce plus de sort, je visualise ce que je veux lui faire. En cet instant je crois que je pourrais lui lancer un sortilège impardonnable.

      -EXPERLLIAMUS !!! je crie à m'en déchirer les cordes vocales.

      Sa baguette vole dans les airs pour tomber cinq mètres plus loin. J'en profite pour lui lancer un sortilège d'expulsion avec toute la force dont je suis capable. Rufford sous l'effet du sort traverse la fenêtre et je l'attend hurler dans sa chute.
      J'attend les cris, les explosions, les sorts...mais tout ça me paraît stupide et lointain. Comme dans un rêve. Je regarde Kenneth dans mes bras. On dirait qu'il dort mais ses yeux grands ouverts sans vie me prouve le contraire. Un gémissement étranglé franchit mes lèvres alors que je me recroqueville sur son corps.
      Je l'aimais et il est mort.
      Je l'aimais à en mourir et il est mort. Pourquoi ?
      Il est mort. Je ne reverrais plus Kenneth. Plus jamais. A cette idée, les sanglots s'échappent enfin de ma poitrine. Je pleure comme une enfant sur son corps, alors que la bataille fait rage.

      -Reviens. Reviens. Reviens s'il te plaît, je supplie en pleurant. Reviens.

      Mon cœur jusqu’à présent a-il-aimé ?
      Jurez que non, mes yeux,
      Car jamais avant cette nuit je n’avais vu la vraie beauté.*


      Août, 1989

      -Lorna ! Tu ne veux pas m'aider s'il te plaît, s'exclame ma mère. Aide moi à m'occuper des clients.

      Je lève la tête de L'histoire de Poudlard, le coeur lourd. Dommage c'était intéressant. J'époussette ma robe d'été et sort de la réserve pour aider Maman. La librairie est pleine a craquée à cause des parents et des enfants qui achètent les fournitures scolaires. Notre librairie est un bon magasins avec des articles variés et compétents. Nous sommes juste après Fleury & Bott au niveau réputation. Oui on peut dire que le commerce marche plutôt bien. Je soupire, faisant voler des mèches cuivrés et me dirige vers un père et son garçon. Il doit avoir mon âge et préparer son entrée à Poudlard.

      -Bonjour je peux vous aider, je demande avec un sourire.
      -Oui nous cherchons Mille herbes et champignons magiques de Phyllida Augirolle, m'explique le père du garçon. Et aussi Manuel de métamorphose à l'usage des débutants de Emeric G. Changé.
      -Oh pour le manuel de botanique, il faut aller dans le rayons "botanique" mais pour l'occasion nous l'avons mis en évidence dans la sous section "manuels de botaniques", j'explique en les guidant.

      Je sors le livre du rayon et le donne au garçon. Il est mignon. Plutôt de taille moyenne avec des cheveux bruns et des yeux bleus doux et rieurs. Je lui souris et il me sourit.

      -Merci, me dit il.
      -C'est bien gentil à toi, ajoute son père. Et pour le livre...
      -Dans la section "métamorphose" et sous section "manuel", je coupe en souriant.
      -Merci, me répond t'il. Je vais aller le chercher, pendant ce temps vous pourrez faire connaissance. Mon fils rentre cette année à Poudlard, peut être que c'est pareil pour toi.

      J'hoche la tête et le regarde partir dans le fond de la librairie. Je me retourne vers le garçon, bras croisés derrière le dos attendant une réponse de sa part.

      -Comment tu t'appelles ? me demande t'il.
      -Lorna. Lorna O'Lawlor. Et toi ?
      -Kenneth Roberston.

      C'est ce jour là que je l'ai rencontré. C'est ce jour là que j'ai aimé et entrevue l'espoir.

      ***

      Septembre, 1989

      -La répartition dans les maisons va bientôt commencer. Veuillez me suivre, nous lança le professeur McGonagall.

      Je regardais les lieux, impressionnée et effrayée. Si jamais je me retrouvais à Serpentard ? Une bonne partie de ma famille avait été à Serpentard. Je savais que les rumeurs sur Serpentard n'étaient pas forcément juste, après tout ma mère avait été à Serpentard et elle s'était mariée avec un moldue....une traître à son sang pour certains et elle avait toujours était gentille avec les autres. J'espérais juste que se retrouver dans des maisons différentes ne ternirait pas notre amitié. Depuis le début de notre rencontre, nous avions continué à nous fréquenter. J'avais appris que Kenneth était le fils d'une née-moldue et d'un sang-mêlé, qu'il voulait jouer au Quidditch quand il serait plus grand et qu'il aimait beaucoup lire, comme moi. Son amitié était très précieuse pour moi.
      Je lançais un regard inquiet à Kenneth, il me lança un sourire rassurant et me prit la main. Puis nous entrâmes dans la grande salle.
      Le choixpeau chanta sa chanson puis nous fûmes appelé par ordre alphabétique. J'inspirais un bon coup et me composait un masque plein d'assurance.

      -Lorna Etain O'Lawlor, appela McGonagall.

      Je sortis de la foule des premières années, les mains moites et le coeur battant la chamade. Le choixpeau me recouvrit les yeux et j'entendis une voix dans ma tête.

      Studieuse, ouverte et curieuse...sans nul doute tu trouverais ta place à Serdaigle. Pourtant je vois une certaine malice de ta part et une intelligence qui brille en toi. Je te verrais dans...SERPENTARD.

      Des applaudissements crépitèrent à la table des vert argent, je me levais et allais rejoindre ma nouvelle famille. Je lançais un regard à Kenneth, il me sourit avec gentillesse, me rassurant. Puis il s'avança et le choixpeau réfléchit un instant avant de clamer haut et fort.

      -GRYFFONDOR !!

      Kenneth alla vers sa nouvelle maison, applaudi par les Gryffondors et sifflé par les Serpentards alors que le choixpeau choisissait la maison d'un certain "Weasley". J'avais envie de pleurer : Kenneth et moi n'étions pas dans la même maison. Pire nous étions dans les maisons ennemis. Bon c'est stupide de dire ça alors que je suis la première à dire que cette rivalité est idiote mais ça ne m'empêchait pas d'être soucieuse sur notre relation future. Pourtant Kenneth me lança un regard complice, me faisant comprendre que le fait que je sois à Serpentard ne lui faisait rien, qu'il restait mon ami. Mon coeur se réchauffa à cette idée, je souris mystérieusement durant tout le reste de la soirée.

      Et en effet, le fait que nous soyons dans des maisons différentes ne détruisis pas notre amitié, même si certains membres de notre maison nous faisaient des remarques. On n'y prêtait pas attention, ce qui comptait c'était notre amitié.

      Je me souviens de toi près de moi
      Tu m'embrassais pour la première fois
      J'ai cette image gravée dans la tête
      Je me souviens des premiers rendez-vous
      Comme de la plus belle image de nous**


      Octobre, 1993

      -Tu te rend compte que Sirius Black s'est échappé ?! Imagine si je l'attrape ?! Je deviendrais célèbre. Tu crois que j'aurais une récompense ?

      Je soulève les yeux de mon livre, un regard amusé en direction de Kenneth. Il est plus grand maintenant, me dépassant d'une bonne tête, ses cheveux bruns en bataille et ses yeux toujours aussi rieurs et débordant d'une envie d'aventure. Depuis notre première année, notre amitié n'a pas changer, nous sommes toujours aussi complice. On attend avec impatience de se voir entre les cours ou d'avoir des cours communs pour être à côté. Combien de fois les professeurs nous font sortir des salles parce qu'on a des gros fous rire ?! J'aime bien lui sauter dans les bras dès que je le vois pour aussitôt lui raconter mes problèmes, j'adore le voir rouler les yeux en me voyant monopoliser la conversation. J'aime nos piques envers nos deux maisons, on se charrie avec le sourire. Pour nous les petits accrochages entre nos deux maisons, sont plutôt source de fous rire que d'une réel inquiétude. Pour tout dire je suis même contente lorsque Gryffondor gagne au Quidditch, bon ça m'attire certaines remarques déplaisantes de la part de ma maison mais je répond sur le même ton ou en haussant les épaules. Merlin, comme je m'en moque en fait. Je sais que Kenneth me fait souvent des remarques sur ma maison mais c'est plus une boutade, un jeux entre nous. Dans le style :
      - Tu pourrais arrêter de médire sur cette fille Lorna ?! Garde ton venin, vipère.
      -Et toi ne provoque pas le premier venu en duel alors !! Espèce de lion buté va qui grogne dès qu'on lui marche sur la queue.

      Aujourd'hui on avait décidé de profiter d'une heure de battement pour se retrouver dans un coin du parc. J'étais assise sur la branche basse d'un arbre, alors que Kenneth, face à moi, me raconter ses rêves insensés.

      -Je vois que les Gryffondors sont de vraies tête brûlées, je lance avec ironie. Tu ne songes même pas au fait que c'est un mangemort et que tu te ferais rétamer avant même d'avoir eu le temps de dire "Quidditch".
      -Tu oublies que je suis courageux, Lorna. C'est peut être un mangemort mais ça ne m'empêchera pas de l'attraper si je le croise.
      -Pauvre idiot. Tu es surtout un inconscient. Black n'est pas n'importe qui, c'est un intime de Tu-sais-qui et toute sa famille contient une belle brochette de mangemorts.
      -La tienne aussi, me répond Kenneth avec un regard déçu.

      Je le regarde pendant un instant avec colère. Oui j'ai de la famille mangemorts et même un oncle qui croupit à Azkaban. Est-il obligé de me le rappeler tout le temps ? Si il y a bien une chose que je n'aime pas chez lui ; c'est son côté irréfléchi et son manque de tact. C'est : je parle et après je me rend compte du mal que j'ai fait. D'ailleurs ses yeux commencent à se voiler de tristesse et de gêne devant sa bêtise mais cela ne m'empêche pas de lui lancer :

      -Parce que tu crois qu'il n'y a qu'à Serpentard que l'on trouve des mangemorts hein ? Tu devrais pourtant savoir que Sirius Black était à Gryffondor et ça ne l'a pas empêché de tuer Peter Pettigrow et de rejoindre Tu-sais-qui.
      -Désolé...je ne voulais pas dire ça, s'excuse Kenneth penaud.
      -Mais tu l'as fait, je réplique.

      Kenneth baisse la tête, les mains dans les poches et les joues en feu. Je ne peux m'empêcher d'être attendrie et de lui pardonner ses mots déplacés.

      -Je suis désolé Lorna. Je suis stupide parfois.
      -Tu es un Gryffondor après tout. Un gryffondor n'est pas sensé être une lumière.
      -Et toi tu craches encore ton venin, dit il avec un sourire amusé en se penchant vers moi.
      -Parce que je suis une serpentarde, je répond en riant.
      -Tu sais qu'on devrait être ennemis normalement, m'explique Kenneth en jouant avec une de mes mèches rousse.
      -Oh pitié pas ce vieux refrain, je gémis en levant les yeux au ciel. C'est pas parce que Montague a de la bouse de dragon à la place du cerveau et que Malefoy est un crétin arrogant que je suis sortie du même moule. Mais si on part de ce principe ; normalement je devrais te lancer un sort et une réplique acide.
      -Et normalement je devrais te haïr parce que tu es à Serpentard.
      -Et moi parce que tu es à Gryffondor, je chuchote.

      Je sens son souffle sur mon visage, sa main dans mes boucles, il est si près et je me sens si bien avec lui. Loin de tout. Loin de cette stupide rivalité qui au fond ne nous pourris pas tant la vie. Juste avec lui. Je souris doucement, mon coeur battant la chamade. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que je ressens cela envers mon ami ? Je plonge mes yeux vert dans ses yeux bleus et si doux.

      -Mais moi j'aime bien comment tu es Lorna, murmure t'il en souriant.
      -Moi aussi Kenneth...je crois que je serais triste sans toi. Sans ton amitié.
      -La vie serait triste sans moi, parce que je suis merveilleux, me lance t ' il moqueur.
      -Parce que tu es un scroutt de quinze ans que je peux torturer, je rectifiais en le pinçant.

      Nous rîmes ensemble, dans cet instant de complicité. Dans notre bulle à plaisanter, à parler de tout et de rien, commençant à s'échanger des gestes, des regards qui évoquaient bien plus que de l'amitié.
      Nous étions deux idiots amoureux de leur pire ennemi.

      Aujourd'hui je n'ai que mes souvenirs
      Dans ma mémoire, que des pleurs, des rires
      Tout est fini, je n'm'y ferais jamais
      Je veux encore, je veux encore y croire
      Pour une minute de plus.**


      Novembre, 1994

      -Lorna ! Attend Lorna, crie Kenneth au bout du couloir.

      Je me retourne et lui cours dans les bras. Sentir le contact de son corps contre le mien me fait brusquement rougir et je recule, les joues en feux. J'ai tendance à oublier que maintenant il me fait de l'effet, que je ressens du désir et des sentiments pour lui.

      -Tu vas comment ?
      -Bien, me répond t'il en m'embrassant sur le front. Euh je voulais te demander quelque chose ?
      -Quoi ?

      Kenneth rougit, nerveux et me prend la main pour m'emmener vers un endroit plus discret. Je ris, amusée par tant de mystère et en même temps je sens mon coeur accélérer son rythme en sentant la chaleur de sa main dans la mienne. Nous arrêtons dans un couloir silencieux, devant la tapisserie de Barnabas le Follet. Je souris timidement à Kenneth, attendant qu'il m'explique. Qu'il me parle.

      -Lorna...est-ce que tu trouves les élèves de Durmstrang...attirant.

      J'écarquille les yeux interloquée avant d'éclater de rire. Kenneth rougit légèrement, mais reste malgré tout impassible. Je me demande alors si il n'y a pas une raison cachée à cette question. Rien qu'à cette idée je sens mon coeur battre un peu plus vite, si seulement il me faisait une déclaration d'amour...pourquoi pas à la Romeo. Oh Morganne, ce que je peux être romantique et niaise parfois. Il faut vraiment que j'arrête de voir des films à l'eau de rose moldus.

      -Lorna ?
      -Non pas du tout, je murmure en souriant bêtement.
      -Et les garçons de Beauxbâtons ? continue Kenneth avec de l'espoir dans la voix.
      -Non plus, je réponds en baissant la tête, rouge comme ma chevelure.
      -Tant mieux alors, je n'ai pas d'adversaire.

      Je relève la tête surprise, Kenneth me sourit doucement. Ses cheveux désordonnés, sa grande stature, son sourire...mon coeur bat la chamade en cet instant. Kenneth s'approche doucement de moi, je me recule gênée contre un mur. Sans la moindre hésitation Kenneth se penche vers moi, vers mon visage , vers mes lèvres.

      -Lorna, tu voudrais venir au al de nöel avec moi ?
      -Quoi...?! je bafouille.

      Kenneth appuie son front contre le mien, je le regarde abasourdie et en même temps heureuse.

      -Alors ?
      -...Oui.
      -Et pourquoi ?
      -...parce que je t'aime Kenneth, je répond dans un souffle avant de colle mes lèvres aux siennes.

      Nous nous embrassons dans un baiser hésitant et tendre. Je noue mes bras autour de son cou, laissant mes doigts jouer avec ses cheveux. Il entoure ma taille, me soulevant du sol. Je sens mon coeur battre fort, si fort alors que cette phrase tourne dans ma tête : "je l'aime. J'aime un gryffondor". Et curieusement cette idée me comble de joie. Je me rends compte que les maisons n'ont aucune valeur dans notre histoire : il y a juste nous. Qu'importe Serpentard et Gryffondor. Qu'importe notre sang. Qu'importe nos familles, notre entourage, nos convictions. Seul notre amour compte en cet instant. Nous nous moquions déjà éperdument de tout cela mais en cet instant tout devient pour moi plus concret, plus palpable. A bout de souffle nous stoppons notre baiser, front contre front, lueur de vie dans les yeux et le même sourire de bonheur sur les lèvres. Kenneth dépose un petit bisou papillon sur mon nez. Je ris. Je l'embrasse dans le cou et sur la bouche, me sentant en cet instant si vivante.

      -Qu'est-ce qu'on fait maintenant, je chuchote heureuse et quelque peu effrayée.
      -Tu as acceptée d'aller au bal avec moi. Alors on y ira ensemble.
      -Je me ferais belle rien que pour vous Romeo, je chuchote en riant.
      -Quoi ?
      - Non rien. Romeo est un personnage d'une histoire moldu, j'explique.
      -Ah oui ? Et que fait-il ?
      -Il aime Juliette qui appartient à une famille ennemie, ils se marient...
      -...et eurent beaucoup d'enfants, ricane Kenneth en enfouissant son visage dans mes cheveux.
      -Non ils se tuent.
      -...pas joyeux, commente t'il.
      -Mais leur amour demeure éternel et réconcilie les deux familles.
      -Je t'aime Lorna, chuchote Kenneth dans le creux de mon oreille.

      Je regarde Kenneth heureuse alors qu'il me dépose sur le sol. Je tiens entre mes mains sa cravate aux couleurs de Gryffondor...j'aime bien ces couleurs. Le rouge me rappelle celle de mes cheveux.

      -Je t'aime aussi Kenneth, je dis en posant mon front contre son torse si grand, si protecteur.

      Pour une minute de plus
      Pour un dernier regard
      Pour redonner une chance
      A notre belle histoire
      Pour une minute de plus
      Être avec toi ce soir**


      1996-1998

      Peu après avoir réussi mes A.S.P.I.C, j'ai décidé de reprendre la librairie sur le chemin de Traverse. Maman a commencé à m'apprendre tout ce que je devais savoir sur ce métier, j'avais toujours aimé l'odeur des livres donc pour moi c'était...le paradis. Kenneth venait souvent nous aidé à ranger des cartons, à tenir la boutique puis après on allait marcher dans Londres, parmi les moldus. Loin de la noirceur de la situation. Pour mieux se retrouver. Pour mieux prendre conscience du fait que nous voulions vivre dans un monde en paix. Libre.
      Kenneth voulait faire des études de médicomages, on en parlait des fois dans nos promenades. On parlait de l'avenir. Et dans notre avenir on voyait notre amour et Vous-savez-qui mort. On se voyait heureux, les moldus ignorants et épargnés, les sorciers dans un monde en paix. Mais on a vite compris qu'il fallait d'abord se battre pour donner naissance à ce monde. J'ai voulu aussi montrer aux autres qu'avoir une famille de mangemorts ne ferait pas de vous l'un d'eux. Que je pouvais choisir mon destin, ma vie, mes idéaux.
      Avec Kenneth nous avons décidé de faire de la résistance à notre échelle. Lorsque les rafles de nés-moldus ont commencé, nous avons tenté d'en sauver le plus possible. Grâce à un ami de Kenneth, qui travaillait au ministère, on avait une liste des nés-moldus qui devaient être emmenés. C'était des petites listes comparé à la réalité mais c'était des sorciers prévenus. On allait taper à leur porte, on les suppliait de quitter le pays, on les mettait en garde...Certains nous écoutaient et d'autres étaient plus méfiant. Je ne peux m'empêcher de me dire que grâce à nous deux, certaines familles et certains enfants ont évité un drame, des larmes, des pertes.
      Il y avait ces soirs où avec ma mère et Kenneth, j'écoutais la radio de la résistance. On avait jeté plein de sortilèges pour que personne nous entende et nous écoute puis on s'asseyait autour de la radio pour écouter la vérité. Pour savoir que d'autres sorciers se battaient avec nous, partageaient nos convictions. Dans ces moments là je me sentais heureuse, je me disais que l'on réussirait.
      Il y a eu ce jour où nous étions à Camden Lock village, Kenneth et moi. On avait trouvé des petits colliers en argent à l'effigie d'animaux, en cherchant j'avais trouvé un lion et un serpent. Rien que pour rire on les avait achetés. J'avais le lion et Kenneth le serpent, surprenant lorsqu'on sait que ce ne sont pas les signes de nos propres maisons...mais pour nous c'était une façon de dire : mon coeur appartient à un lion, mon coeur appartient à un serpent et je possède quelque chose qui me le rappelle.
      Je pensais que nous serions toujours ensemble. Je pensais que même la guerre ne nous séparerait pas. Je me trompais.

      Pourquoi faut-il que l'amour qui est si doux d'aspect,
      mis à l'épreuve, soit si tyrannique et si brutal ?*


      Kenneth est mort. Nous avons perdu une bataille. Nous avons perdu des proches, des êtres chers, des amis. Moi j'ai perdu l'amour de ma vie, celui que j'aimais à la folie, qui me rendait vivante. Il est mort. Il m'a laissé seule. Je n'ai pas pu le rejoindre. J'ai choisi de me battre pour cette liberté que l'on aimait tant tous les deux.
      J'ai compris le soir de sa mort...que l'amour à tout moment pouvait vous rendre heureux et vous faire mal. Que la liberté avait un prix. Le prix de ma liberté est la mort de Kenneth. Le prix de ma liberté c'est de continuer à me battre, à aimer alors qu'il n'est plus là.
      Mais je n'abandonnerai pas. Pas pour lui. Chaque fois que je touche le lion et le serpent à mon cou, je pense à lui. Je ferais tout pour que la paix vienne. Je ferais tout pour que Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom meure.
      Je me battrais pour lui, pour les autres. Pour la liberté.

      END (pour l'instant)

      * : citation de Romeo & Juliette
      ** : citation de pour une minute de plus de madame Kay



    "J’ai la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge."
    Clémentine ^^. Lycéenne, fille, bibliophile, cinéphile, potterphile !!! J'étais à la recherche d'un forum à l'intrigue originale, je l'ai trouvé ! Et vlà que je me tape le délire de mettre Shakespeare dans cet univers...pardonnez moi 8D
    En fait j'ai décidé de mettre juste deux ou trois petites références parce que se taper le délire de tout refaire avec précision comme dans la vraie histoire (réécriture à la con) faut vraiment avoir la foi (et après relecture je l'ai pas ) D:
    Aussi parce que je trouve ça choquant cette aversion qui existe entre les Serpentards et les gryffondors : deux maisons qui se détestent depuis des générations...ça fait très Shakespeare je trouve D: Pis n'en mais oh pourquoi JK discrimine tout le temps les Serpentards en leur donnant des caractères et des physiques craignos ?! (voir Parkinson, Goyle, Crabbe, Montague et Flint). Enfin voilà envie de faire une serpentarde gentille (désolé je ne l'avais pas assez montrer au début TT).

    célébrité de l'avatar —Lily Cole


Dernière édition par Lorna Etain O'Lawlor le Dim 31 Juil - 9:32, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April N. Miller

avatar

Féminin
▌Messages : 358
▌Date de naissance : 17/11/1992
▌Date d'inscription : 22/10/2009
▌Votre Âge : 25
▌Age du personnage : 26 ans
▌Étude, métier : Chômeuse (Auror)
▌Baguette : 29,17 cm, Bois d’Orme & Crins de Licorne.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Je suis une terroriste... Ouai mon gars !

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 18:35

Bienvenue méchante fille ! Very Happy Bonne chance pour ta fiche et tout et tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondingus Fletcher

avatar

Masculin
▌Messages : 421
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 38 ans
▌Étude, métier : Adepte du marché noir, proxénète, traficant, dealer. The full combo babe.
▌Baguette : 28 centimètres, frêne, plume de mésange.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Marchand ambulant.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 18:46

Bienvenue!

Alors premier bémol, tu ne peux pas être mangemort aussi jeune. Draco est le seul à avoir cumulé le statut élève/mangemort. A la limite tu peux être mangemort apprenti, mais tu le seras uniquement devenue après la victoire de Voldemort, quand il a donc commencé à "recruter" de la chair fraiche. Cela dit ça n'empêche pas de soutenir ses idéaux depuis toujours, etc.

Je te laisse adapter tout ça.

_________________

    Je vous ai déjà dit que je prête du pognon à des taux vraiment pas dégueulasses ?
    ... Putain ! Fais chier ! SALE CON DE MERDE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorna Etain O'Lawlor

avatar

Féminin
▌Messages : 10
▌Date de naissance : 10/05/1995
▌Date d'inscription : 28/07/2011
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 20 ans
▌Étude, métier : Travaille dans la librairie de la famille sur le chemin de Traverse
▌Baguette : Bois de cerisier, idéale pour les enchantements, 28 cm et plume de vivet doré

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 19:11

Dans le grade j'ai mis Apprentie mais c'est dans le fait qu'elle participe à la Guerre qui colle pas c'est ça ?
Il faut qu'elle est quel âge pour au moins y à voir pu participer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svelius M. Mulciber

avatar

Masculin
▌Messages : 160
▌Date de naissance : 21/11/1968
▌Date d'inscription : 27/10/2009
▌Votre Âge : 48
▌Age du personnage : Ça t'intéresse pas, casse toi.
▌Étude, métier : Death Eaters à plein temps, c'est suffisant.
▌Baguette : Trente cinq centimètres - bois de houx - nerf de cerf

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Emmerdeur& lunatique ne fonctionne que par jalousie.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 19:28

    Bienvenue. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondingus Fletcher

avatar

Masculin
▌Messages : 421
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 38 ans
▌Étude, métier : Adepte du marché noir, proxénète, traficant, dealer. The full combo babe.
▌Baguette : 28 centimètres, frêne, plume de mésange.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Marchand ambulant.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 19:32

Les mangemorts qui ont fait la bataille de Poudlard sont juste des mangemorts de la première vague, ceux qui étaient déjà marqués avant, qui se sont échappés d'Azkaban etc, donc si on suit la logique ils ont au minimum 36/37 ans.
Du coup non, ton personnage ne peut pas être déjà mangemort à son âge, comme je le disais Voldemort n'a commencé à recruter des nouveaux qu'après sa victoire. Donc non, elle n'aurait pas pu participer à la bataille en tant que telle. Après si tu veux qu'elle soit quand même restée à ses risques et périls pour se battre contre l'ordre, les professeurs et tutti quanti, elle n'aurait certainement pu tuer personne du fait de son jeune âge (on maîtrise certainement pas l'avada en claquant des doigts) à moins de s'être arrangée pour leur faire tomber un lustre sur la tête.

_________________

    Je vous ai déjà dit que je prête du pognon à des taux vraiment pas dégueulasses ?
    ... Putain ! Fais chier ! SALE CON DE MERDE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorna Etain O'Lawlor

avatar

Féminin
▌Messages : 10
▌Date de naissance : 10/05/1995
▌Date d'inscription : 28/07/2011
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 20 ans
▌Étude, métier : Travaille dans la librairie de la famille sur le chemin de Traverse
▌Baguette : Bois de cerisier, idéale pour les enchantements, 28 cm et plume de vivet doré

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 20:09

Ok merci pour ces explications...ça coule de source en plus qu'elle nouille xD
Je modifie tout ça.

EDIT : et merci encore pour l'accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayden McCormack

avatar

Masculin
▌Messages : 137
▌Date de naissance : 05/03/1990
▌Date d'inscription : 31/12/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 35 ans.
▌Étude, métier : Résistant.
▌Baguette : 33 cm /bois chêne /crin de centaure.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Jeune et décoloré

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Jeu 28 Juil - 23:46

Bienvenue sur Carpe o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondingus Fletcher

avatar

Masculin
▌Messages : 421
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 38 ans
▌Étude, métier : Adepte du marché noir, proxénète, traficant, dealer. The full combo babe.
▌Baguette : 28 centimètres, frêne, plume de mésange.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Marchand ambulant.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Ven 29 Juil - 10:28

Alors, voilà déjà mes remarques pour le début de ton histoire.

Citation :
"Elle était à Serpentard, elle voulait devenir mangemort, elle a tué des gens, elle s'est ralliée au Seigneur des Ténèbres..."

Iiirk… j'ai dis quoi, pour le fait de tuer des gens ? C'est bien de rajouter "apprentie" devant le mangemort, mais il faut faire les choses à fond alors.

Citation :
Ma mère était allée à Serpentard. De ce fait elle était pourrie et corrompue jusqu'à la moelle.

Citation :
J'étais lâche comme les Serpentards au fond.

Hm… alors pour clarifier les choses, ici on essaie au maximum de lutter contre le côté hyper-manichéen que tu nous sors dans ce paragraphe. Donc : NON, les Serpentards ne sont pas tous pro-sang pur, anti-moldus, cons comme des billes et fils à papa. Tout comme il peut très bien y avoir des Gryffondors qui détestent les moldus. Alors ce trucs d'affirmer de but en blanc que "Elle est à Serpentard donc c'est une teigne", euh, lol. C'est pas spécialement contre toi et t'auras pas besoin de changer ça, mais c'est un truc très agaçant.

Citation :
Depuis notre première année, nous nous fréquentions en cachette, cela nous paraissait évident que nos deux maisons prendraient mal notre amitié.

Euh oui, enfin… Faut peut-être pas exagérer non plus hein. Les Serpentards sont pas non plus des pesteux que personne ne peut fréquenter. A moins que Romeo et Juliette se tripent à faire comme si. Je vois bien que toute ton histoire repose là-dessus, mais reconnais que c'est un peu abusé, des Serpentards et des Gryffondors peuvent se fréquenter sans se faire lapider par leurs condisciples, c'est pas la guerre civile à Poudlard ; forcément on se colle l'exemple de Malfoy, mais Malfoy est une exception en soi, un type de Sang Pur au nom renommé, ce qui n'est pas le cas de ton perso. Donc bon.

Rien à modifier mais prends quand même ça en note personnelle pour tes rps ou quoi.

_________________

    Je vous ai déjà dit que je prête du pognon à des taux vraiment pas dégueulasses ?
    ... Putain ! Fais chier ! SALE CON DE MERDE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amycus Carrow

avatar

Masculin
▌Messages : 163
▌Date de naissance : 29/11/1990
▌Date d'inscription : 23/08/2010
▌Votre Âge : 26
▌Age du personnage : Trente-neuf ans.
▌Étude, métier : Mangemort, professeur, politique.
▌Baguette : 29 centimètres, bois de magnolias, sulfate de potassium.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Homme au foyer multi-fonctions.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Ven 29 Juil - 11:33

Bienvenue !
Normalement c'est moi le nazi des fiches mais Ding se plaît à me tirer mon rôle alors, je vais me contenter de jouer le rôle du niais pour cette fois. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedalus Diggle

avatar

Masculin
▌Messages : 91
▌Date de naissance : 25/04/1972
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 45
▌Age du personnage : 37
▌Étude, métier : Clanpin du ministère & membre de l'Ordre.
▌Baguette : 32 cm - Bois d'aulne - Crin de licorne

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Optimiste à temps plein, chieur né.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Ven 29 Juil - 11:36

Meuh non le niais c'est moi ! albino

Bienvenue. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorna Etain O'Lawlor

avatar

Féminin
▌Messages : 10
▌Date de naissance : 10/05/1995
▌Date d'inscription : 28/07/2011
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 20 ans
▌Étude, métier : Travaille dans la librairie de la famille sur le chemin de Traverse
▌Baguette : Bois de cerisier, idéale pour les enchantements, 28 cm et plume de vivet doré

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Ven 29 Juil - 16:17

Ca tombe bien de me faire ces remarques ^^
J'avais envie de tout changer, j'ai relu l'histoire ce matin et je me suis dit : bon ok on rechange tout parce que là c'est un peu n'importe quoi ! (ne jamais commencer une histoire à minuit == quand t'as pas vraiment d'idée)
J'ai zappé pleins de passages que j'aurais du modifier, j'ai fait vraiment de la crotte d'Hypogriffe...c'est horrible la honte !!
En fait c'est justement le coup des serpentards qui sont des teignes que je peux pas supporter et je le met dans mon histoire...raah honte à moi je vais me pendre tiens !
Bon je vais vite modifier cette horreur TT
Pardon de vous avoir laisser voir cette immondice/fuit très loiiiiiin en Alaska/

EDIT : j'ai modifié une partie et j'ai presque fini ^^ Je suis plus satisfaite de cette nouvelle version déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorna Etain O'Lawlor

avatar

Féminin
▌Messages : 10
▌Date de naissance : 10/05/1995
▌Date d'inscription : 28/07/2011
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 20 ans
▌Étude, métier : Travaille dans la librairie de la famille sur le chemin de Traverse
▌Baguette : Bois de cerisier, idéale pour les enchantements, 28 cm et plume de vivet doré

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Dim 31 Juil - 9:33

Double post désolé D:
J'ai fini normalement ! J'ai totalement modifié l'histoire donc ben j'espère que tout est bon là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amycus Carrow

avatar

Masculin
▌Messages : 163
▌Date de naissance : 29/11/1990
▌Date d'inscription : 23/08/2010
▌Votre Âge : 26
▌Age du personnage : Trente-neuf ans.
▌Étude, métier : Mangemort, professeur, politique.
▌Baguette : 29 centimètres, bois de magnolias, sulfate de potassium.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Homme au foyer multi-fonctions.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Dim 31 Juil - 20:26

Bienvenue ! Je laisse Mondingus terminer de superviser ta fiche, il devrait passer demain dans la journée (voire demain après son café). :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondingus Fletcher

avatar

Masculin
▌Messages : 421
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 38 ans
▌Étude, métier : Adepte du marché noir, proxénète, traficant, dealer. The full combo babe.
▌Baguette : 28 centimètres, frêne, plume de mésange.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Marchand ambulant.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Lun 1 Aoû - 14:09

Alors alors, il y a un truc qui nous a fait tiquer au début de ton histoire, pendant le passage sur la bataille de Poudlard. Quand Kenneth meurt, Lorna se jette sur lui et pleure pendant un long moment à côté de son oncle qui vient de le tuer, sans que celui-ci fasse quoi que ce soit. Il attend gentiment qu'elle ait terminé pour pouvoir l'attaquer à son tour. A mon avis, un mangemort ne s'attendrirait pas là-dessus…

Citation :
Et les garçons de Beauxbâtons ? continue Kenneth avec de l'espoir dans la voix.

Bon ça c'est un détail, mais il n'y a pas de garçons à Beauxbâtons.

Citation :
Maintenant Kenneth et moi sommes tranquille pour un moi.

Uh ? Pas compris.

Tu fais pas mal de fautes d'accords aussi, fais attention à ça, et aussi à la logique pour tes futurs rps.

Tu es donc officiellement validée ! Tu peux donc aller te créer une fiche de relations si le cœur t'en dit, et bien sûr commencer à RP.

_________________

    Je vous ai déjà dit que je prête du pognon à des taux vraiment pas dégueulasses ?
    ... Putain ! Fais chier ! SALE CON DE MERDE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedalus Diggle

avatar

Masculin
▌Messages : 91
▌Date de naissance : 25/04/1972
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 45
▌Age du personnage : 37
▌Étude, métier : Clanpin du ministère & membre de l'Ordre.
▌Baguette : 32 cm - Bois d'aulne - Crin de licorne

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Optimiste à temps plein, chieur né.

MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   Lun 1 Aoû - 14:11

Ah oui, et il faut éviter de prendre les Mangemorts pour des imbéciles aussi. Même si J. K. Rowling aime se taper un délire manichéen on essaie d'éviter ça ici, histoire d'avoir un minimum de logique dans la règle de Voldemort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorna*L'amour ça fait mal et la liberté à un prix (Fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harpon bois fait à la main
» Petite frayeur : cable d'embrayage cassé
» [vendue] 200SX S13
» Révision des 8000 kms
» ajout d'un strippa sur un kit standard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem ::  I'm a wizard, not a baboon brandishing a stick !  :: » La Pensine. :: • Optime !-
Sauter vers: