Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cesarius Sleeman

avatar

Masculin
▌Messages : 18
▌Date de naissance : 11/10/1963
▌Date d'inscription : 01/08/2011
▌Votre Âge : 54
▌Age du personnage : 47
▌Étude, métier : Fabricant de baguettes honorable, trafiquant aussi
▌Baguette : 36 cm, bois de citronnier (lemon tree powa) et cheveux de sirène

MessageSujet: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Lun 1 Aoû - 18:09

Cesarius SLEEMAN
Trolololo


    "La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même."
        nom, prénom — SLEEMAN Cesarius
        date de naissance — 11 octobre
        âge — 47
        lieu de naissance — Pré-au-lard, plus précisément dans l’auberge d’Alberforth
        nationalité — Anglais
        sexe — Masculin, ça se voit pas du con ?
        richesse — On a toujours besoin de baguettes…
        état civil — Marié
        sang — Sang Mêlé


      "Les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal."

        emploi — Fabricant de baguettes, mais le trafic rapporte plus, les clients sont plus nombreux que les sangs purs.
        grade — SEULEMENT POUR LES MANGEMORTS. les différents grades ici
        participation à la Grande Guerre — Non, mais mon mioche, ouais, enfin, il a pas du trop se montrer ce morveux… Vu comment il panique rien qu’à l’idée de sortir…Fallait avoir l’instinct de survie avant…
        réaction face à la victoire de Lord Voldemort — Mauvais pour les affaires officielles, mais rien à battre, tant que le fric rentre.



      "Le fait que tu sois capable de ressentir une telle douleur constitue ta plus grande force."

      -T’as vu l’heure ? Et mon café ?

      Des grognements d’un ours mal réveillé se faisaient entendre comme toujours dans la cuisine au-dessus du magasin de baguettes, connu avant sous le nom d’Ollivanders, mais qui répondait maintenant au doux nom de Sleeman… Enfin, doux, ce n’était pas le mot qui venait en tête quand on croisait pour la première fois Cesarius. Sa dévouée épouse se surmenait pour préparer le café matinal du brun avant qu’il ne descende au travail. Cesarius fouilla dans la poche de sa veste, ses yeux encore qu’à-moitié ouverts, pour en sortir une pipe qu’il bourra machinalement à la perfection. L’odeur forte de tabac envahit les lieux d’apparence bien modeste, contrairement aux habits de Monsieur. Dans un nuage de fumée, Cesarius grommela alors que sa femme déposait, enfin, sa tasse de café.

      -Il est toujours au lit ? Tu l’enverras faire les courses seul cette fois, faut qu’il arrête avec sa peur de croiser un mangemort… Comme si les mangemorts se rappelleraient de lui… il va bien falloir qu’il retourne en cours…

      En plus d’être marié, il avait eut un gosse, sans rien de particulier à part d’avoir la pure idée d’être séduit par les discours des résistants pour se battre contre les mangemorts à Poudlard. N’avait-il donc hérité aucunement de son si fort instinct de survie à lui ? Pff, c’était bien le fils de sa mère… Incapable de se débrouiller tout seul. Parfois, il se demandait bien pourquoi il gardait ces boulets à ses chevilles, il fallait croire qu’un fantôme de son amour pour son épouse apparaissait de temps en temps, et que c’était mieux pour lui d’avoir l’air d’avoir une vie des plus communes. Là, par exemple, le discours d’une mère surprotégeant son fils, c’était des plus communs, des plus lassants à vrai dire… Rien à faire de ce qu’elle disait, s’il le fallait, il irait chercher leur rejeton par la peau du cou pour le balancer dans le chemin de traverse tout seul. Il n’avait plus huit ans quoi… Il posa sa tasse vide, rangea sa pipe éteinte et il se leva, passant une main dans ses cheveux un peu grisonnants et indisciplinés. Il avait un peu la flemme de se coiffer et n’avait aucune raison de se rendre présentable particulièrement. Ce n’était pas la concurrence absente qui allait le forcer à ne pas paraître peu… amical. Pourtant, il était quelqu’un d’agréable tant qu’on ne lui faisait pas chier et que l’on partageait des points communs avec lui, ou même qu’on lui était d’une quelconque utilité… Après tout, il se cache toujours une peluche derrière un ours, il suffit juste de la trouver.

      -Bon, j’y vais…


      Pas d’échange plus intime, ni aucun regard, Cesarius hissa sur ses épaules sa robe de sorcier par-dessus son costume de velours noir fraîchement acheté, et il descendit en bas pour se rendre dans son magasin. C’était encore plus poussiéreux qu’au temps d’Ollivanders et un peu plus désordonné mais la qualité des baguettes comptaient bien plus et il était bien à la hauteur de l’affaire qu’il avait reprise après la disparition de celui qui avait été son mentor. Un peu inquiet au début, il n’avait pas craché sur le fait de passer de simple employé à grand patron. Il alluma d’un coup de baguette les vieilles lampes pour pouvoir bien visualiser ses grandes étagères bien remplies. Il glissa un doigt sur une des boîtes, comme un bonjour intime avec ses créations. Il n’hésiterait même pas à dire qu’il ressentait l’écho de la volonté des baguettes. En un mot, il était un passionné de son métier, pouvant s’absenter pendant une semaine et dormir peu jusqu’à confectionner une nouvelle baguette de choix. Et malheur à quiconque qui oserait mettre le bordel dans ses créations, sauf si sa vie était en danger, il avait quand même de bonnes priorités… Il se doutait qu’il risquait ne pas y avoir de suite de clients et il décida alors de préparer une caisse pour ce soir. Il n’était pas si raisonnable au fond, à se contenter de la clientèle réduite maintenant suite aux restreintes du Seigneur des Ténèbres. Non, Monsieur gagnait de l’argent en faisant un bon trafic de baguettes, vu que certains n’y avaient plus droit, et qu’il fallait bien agrandir la clientèle. Et cela lui permettait aussi d’avoir son propre argent pour lui et ses plaisirs. Oui, sa femme n’était pas au courant. A vrai dire, cette dernière restait tellement dans son rôle de simple potiche au foyer qu’il hésitait entre en être soulagé ou blasé… C’était aussi pour ça que la passion avait peu à peu disparu et qu’il avait commencé à organiser des soirées avec les putes, pas compliquées et se contentant juste aussi de faire leur boulot tiens. Il terminait de glisser une baguette dans sa caisse, histoire aussi de laisser un peu de choix à ses clients de l’ombre quand la sonnette retentit à la porte. Il plaça un drap sur la caisse la dissimulant, ne se pressant pas pour aller voir qui était là… Il sortit d’un espace entre les étagères faisant alors sursauter un gamin qui était avec une sorcière patibulaire. Ah… sa période préférée de l’année, la rentrée scolaire, plus que fructueuse… En dehors bien sûr de certaines demandes, à haut prix, de certains sang-pur qui désirait ce qu’il y avait de mieux… Première vente de la journée, juste un miroir de briser, Cesarius se dédia ensuite totalement sur la confection d’une baguette pour entendre peu après des pas descendre de l’appartement au-dessus.

      -C’est pas trop tôt… Penses à racheter des flacons… Tu viendras avec moi demain à Pré-au-lard, besoin de récupérer un paquet…


      Le brun ne jeta pas le moindre regard à son fils qui se contenta de bafouiller, pour ne pas changer, devant le ton autoritaire paternel, aider du souvenir peut-être de quelques gifles et fessées bien cuisantes. En même temps, il avait été élevé lui aussi d’une main de fer par sa mère. Pauvre sorcière qui n’avait rien trouvé de mieux que de se marier avec un moldu, et qui avait été picolé un coup à la Tête du Sanglier, enceinte jusqu’au bout des ongles… Combien de fois il avait été présenté comme étant « le gosse de la Tête du Sanglier, là… la nana qui fait du ménage au ministère qui y a accouché ». Non mais voilà les potins qui restent en tête… Au moins, à son âge, il n’y avait plus grand monde pour le lui rappeler maintenant, la plupart étant déjà tout prés de passer six pieds sous terre. Une enfance à faire chier son monde, sauf Ollivander qu’il avait croisé en recherche de matière première dans la forêt prés de leur maison campagnarde. Il s’était toujours demandé ce que trafiquait ce dernier à tourner autour des arbres. Au moins avait-il eu une vocation assez tôt à laquelle se tenir plutôt que de galérer comme d’autres. Enfin, il attendait de son fils qu’il fasse comme lui, qu’il finisse par lui tenir tête, qu’il lui taxe sa pipe ou ramène de nouvelles drogues des trafics dans l’allée des embrumes… Mais que dalle, un vrai petit ange… Il eut un soupir, sortant de ses pensées en entendant la porte du magasin se refermait derrière son fils. Il se concentra alors à nouveau sur ce qu’il faisait, manipulant un crin de licorne avec précaution qu’il plaça à l’intérieur d’un morceau de chêne. Un travail délicat qu’il arrivait à faire même lorsqu’il était shooté, ou juste à moitié ivre, et même souvent ses meilleures créations venaient de ces moments-là… Qu’il passait souvent seul dans sa cabane au fond du jardin de la maison de ses parents, qui lui appartenait maintenant que son père était mort et que sa mère logeait chez de la famille dont il n’avait rien à faire. Il était bien dans son monde à lui et avec juste quelques interactions avec les autres au besoin… Bon petit chien quand il le fallait, tournant sa veste de suite dès que ça l’arrange, il n’y avait pas de petit profit… Et si ça devait mal tourner… et bien, il ira se cacher dans sa cabane au fond du jardin…





    "J’ai la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge."
    Mon secret est "J'ai tabassé mon gamin et j'ai adoré".

    célébrité de l'avatar — Benicio del Toro




Dernière édition par Cesarius Sleeman le Mar 2 Aoû - 1:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory A. Williams

avatar

Masculin
▌Messages : 14
▌Date de naissance : 06/03/1995
▌Date d'inscription : 07/07/2010
▌Votre Âge : 22
▌Age du personnage : 32 ans
▌Étude, métier : Journaliste
▌Baguette : Bois de houx, plume d'augurey et écaille de dragon

MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Lun 1 Aoû - 18:27

Le bogossomètre a encore explosé là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Reverdi

avatar

Féminin
▌Messages : 313
▌Date d'inscription : 06/02/2010
▌Age du personnage : 20 ans (depuis 5 ans)
▌Étude, métier : Chanteuse/fille de Jane
▌Baguette : 26,04 cm bois de rose écaille d'être de l'eau

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Charme et corps de femme fatale à toute épreuve (certifiée 100% vélane oui madame)

MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Lun 1 Aoû - 21:14

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cesarius Sleeman

avatar

Masculin
▌Messages : 18
▌Date de naissance : 11/10/1963
▌Date d'inscription : 01/08/2011
▌Votre Âge : 54
▌Age du personnage : 47
▌Étude, métier : Fabricant de baguettes honorable, trafiquant aussi
▌Baguette : 36 cm, bois de citronnier (lemon tree powa) et cheveux de sirène

MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Mar 2 Aoû - 1:14

Merci, merci, je viens rehausser le taux de virilité ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondingus Fletcher

avatar

Masculin
▌Messages : 421
▌Date de naissance : 13/07/1990
▌Date d'inscription : 18/10/2009
▌Votre Âge : 27
▌Age du personnage : 38 ans
▌Étude, métier : Adepte du marché noir, proxénète, traficant, dealer. The full combo babe.
▌Baguette : 28 centimètres, frêne, plume de mésange.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Marchand ambulant.

MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Mar 2 Aoû - 7:12

Comment ça réhausser ?

_________________

    Je vous ai déjà dit que je prête du pognon à des taux vraiment pas dégueulasses ?
    ... Putain ! Fais chier ! SALE CON DE MERDE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amycus Carrow

avatar

Masculin
▌Messages : 163
▌Date de naissance : 29/11/1990
▌Date d'inscription : 23/08/2010
▌Votre Âge : 26
▌Age du personnage : Trente-neuf ans.
▌Étude, métier : Mangemort, professeur, politique.
▌Baguette : 29 centimètres, bois de magnolias, sulfate de potassium.

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: Homme au foyer multi-fonctions.

MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Mar 2 Aoû - 11:45

Olol. Genre virilité = hygiène douteuse. Putain de clodos.
Validé guy ! (Re)bienvenue parmi nous. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cesarius Sleeman

avatar

Masculin
▌Messages : 18
▌Date de naissance : 11/10/1963
▌Date d'inscription : 01/08/2011
▌Votre Âge : 54
▌Age du personnage : 47
▌Étude, métier : Fabricant de baguettes honorable, trafiquant aussi
▌Baguette : 36 cm, bois de citronnier (lemon tree powa) et cheveux de sirène

MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Mar 2 Aoû - 11:48

Merci !^^

Puis, attends, c'est la sueur et les poils qui font un vrai homme, qu'est-ce que tu crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald Weasley

avatar

Masculin
▌Messages : 45
▌Date de naissance : 06/11/1997
▌Date d'inscription : 30/07/2011
▌Votre Âge : 20
▌Age du personnage : 18
▌Étude, métier : /
▌Baguette : /

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS: membre de l'ordre du phénix / en fuite

MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   Mar 2 Aoû - 12:15

welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fais gaffe aux boîtes, tu les fais tomber, tu les ranges une par une, pigé?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calage en pente
» Jeux et sécurité
» IVO ! Fais gaffe aussi ! !
» flatistanaise 2011
» JE FAIS UN GROOS EFFORT :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem ::  I'm a wizard, not a baboon brandishing a stick !  :: » La Pensine. :: • Optime !-
Sauter vers: