Il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour l'obtenir. | Période jouée; post-septième année alternative.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Somewhere in scotland [pour qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Molly Weasley

avatar

Féminin
▌Messages : 54
▌Date de naissance : 30/10/1950
▌Date d'inscription : 12/06/2010
▌Votre Âge : 67
▌Age du personnage : 60 ans
▌Étude, métier : Mere au foyer
▌Baguette : 34,08 cm bois de pin ongle de dragon

— §ECRECY §ENSOR
— INVENTAIRE & CO:
— FONCTION(s) | ATTRIBUTS:

MessageSujet: Somewhere in scotland [pour qui veut]   Jeu 26 Aoû - 3:50

La pièce brillait de mille feux, et sentait bon le parfum d'intérieur dernier cri chez les sorciers. Une simple chandelle illuminait le tout, mais la cire des bougies qui fondait témoignait sur la nuit qui passait de plus en plus, noire, silencieuse et en même temps pleine de bruit, symbolisant parfaitement le paradoxe et l'ambiance particulière qui y régnait toujours. Dans la majorité des cas, cette symbiose était gâchée par ce que le commun du mortel appelait sommeil. Réparateur pour la plupart du temps, quand on était bien chanceux, il fuyait pourtant parfois certaines personnes. Ce n'était pas le cas de Molly Weasley en temps normal. Mais depuis le tragique épisode du Terrier, et surtout face a ses conséquences, il aurait été plus vrai de dire que le sommeil avait perdu Molly Weasley que l'inverse.

Pour le moment elle était là, assisse dans son fauteuil juste les yeux dans le vague avec une simple tasse de café a la main. Parfaitement immobile, telle une statue trônant dans sa cours, vraisemblablement inoffensive, mais a la fois impressionnante au possible. Il était parfaitement impossible de se sentir a l'aise en sa compagnie en ce moment elle le savait. A l'exception des membres de sa famille, Molly ne supportait plus aucun regard pour le moment. Le soulagement avait été grand quand Rayden a décidé de quitter le refuge des Weasley pour retourner auprès de sa mère. D'abord parce que Molly ne savait que trop ce que cela faisait quand on perdait un enfant. A deux niveaux différents elle l'avait vécu avec Percy d'abord, puis Charlie. Si la perte en soit était différente, la douleur elle restait profondément et douloureusement la même. Vive, prête a être ravivée a n'importe quel moment. Mais si Molly avait aussi été soulagée du départ du blond, c'est qu'elle ne supportait pas ce qu'elle lisait dans son regard. Ce qu'elle lisait dans le regard de tout ceux qui n'était pas a proprement parler sa famille. Cela dit dans une impulsion elle avait écrit une lettre a la mère de Rayden, avec qui elle avait fortement sympathisé, une moldue, Arthur l'adorait. Elle ferma les yeux un instant a la pensée de son bien aimé, elle avait du mal a parler et penser a lui au passé, alors elle préférait se taire tout simplement, même si quelqu'un le mentionnait en sa présence, elle ne répliquait rien, s'enfermant dans un monde connu d'elle seule. Désespérément elle s'accrochait a la disparition de Charlie, qui pour elle était forcément vivant, pour ne pas devenir folle a cause de la mort d'Arthur. Tout simplement.

Lentement elle se leva et alla s'assoir a un bureau, elle ouvrit un tiroir et en tira une plume, de l'encre et un parchemin. D'une main sure et déterminée elle commença a retracer par écrit le récit de cette nuit au Terrier, cette nuit ou sa vie a été en un instant réduite en poussière. Il fallait qu'elle ait des noms, qu'elle se souvienne des participants. Il ne fallait pas oublier, il fallait que les gens sache, que le monde sache tout simplement, ce qui c'était passé, quels avaient été les courageux, et les lâches. Pour tout simplement continuer a ce battre, que tout cela n'ait pas été complètement vain. Certes pour le moment l'Ordre avait été acculé, Harry avait été tué, mais il ne servait a rien de se morfondre dans son coin. Dut elle le faire elle même a bout de bras, l'Ordre renaitrait de ses cendres, et finirait pas vaincre quoi qu'il arrive, comme le Phénix dont il avait prit le nom tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Somewhere in scotland [pour qui veut]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fracture de fatigue
» [VDS][78] Xantia Break 2.0i 16V finition VSX de 12/97 190Mkm
» Pneu sur K1200R
» libre dragster inox bigfoot
» Peche en pop up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Noctem ::  Babe, it's a wild wizarding world  :: » Le Reste du Monde. :: • Les Habitations-
Sauter vers: